Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un véritable drame humain

Un véritable drame humain

Par ,

Mon article publié le 19 janvier intitulé « Endurance : Les conséquences de l'arrêt des activités de Peugeot » a généré beaucoup d'intérêt.

Pourtant, il ne s'agissait pas d'un article technique, parlant de pistons, de fibre de carbone ou de boulons. Non, cette fois, il s’agissait d’un article traitant du facteur humain en sport automobile – trop facilement oublié.

L'article explique que le constructeur automobile français Peugeot a annoncé brusquement l'arrêt immédiat et total de son programme sportif d'endurance. Cela signifie qu'il n'y aura pas de Peugeot 908 aux 24 Heures du Mans, ni en Championnat du monde d'endurance.

Mais au-delà de cette nouvelle, c'est surtout un drame pour plus d'une centaine de mécanos, de techniciens, d'ingénieurs et de spécialistes hautement qualifiés. Oui, la plupart de ces employés trouveront du travail à l'intérieur du Groupe PSA (Peugeot-Citroën), mais à faire quoi ?

Ils sont surqualifiés. C'est comme demander à un corps d'élite de l'armée de tirer à la fronde. Ou comme demander à un neurochirurgien de soigner une toux.

Ces gens du sport automobile sont hyper qualifiés, habitués à traiter des problèmes complexes en seulement quelques jours, insensibles à la pression et capables d'exploits techniques stupéfiants, comme changer une boîte de vitesses au Mans en moins de 9 minutes !

Et quand une écurie prestigieuse comme Newman/Haas Racing ferme ses portes aux États-Unis, on assiste à la même détresse humaine. Sauf que PSA a le pouvoir de reloger ses employés. Pas Newman/Haas... De quoi demain sera-t-il fait ? Ces employés doivent maintenant se résoudre à trouver un nouveau boulot, non seulement moins bien rémunéré, mais surtout énormément moins stimulant.

On dit souvent que la course automobile agit comme une drogue. Les émotions vécues s’avèrent tellement intenses que tout le reste semble terriblement morne. Après avoir passé des années à œuvrer sur les plus belles voitures au monde, comment s'extasier quand le quotidien devient ordinaire ? Pour ces orphelins du sport auto, le défi n'existe plus.

Et voilà, le véritable drame humain quand un constructeur arrête ses activités sportives ou qu'une écurie ferme ses portes...