Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une horrible série noire

Une horrible série noire

Par ,

Pour une raison inexplicable, une horrible série noire de tragédies touche actuellement le monde des sports mécaniques.

J'ai l'impression d'être revenu en mai 1994 quand Roland Ratzenberger et Ayrton Senna avaient perdu la vie au Grand Prix de San Marino.

Mais cette fois, la mort touche des pilotes de différentes disciplines, aussi différentes les unes des autres.

La série noire a commencé sur le petit ovale de Las Vegas avec le décès de Dan Wheldon. Puis, le pilote de MotoGP, Marco Simoncelli, a perdu la vie sur le circuit de Sepang.

Ensuite, ce fut le pilote de motocross, un habitué des X Games, Jim McNeil, qui s'est tué en ratant un saut d'entraînement survenu avant la course de NASCAR du Texas.

Et dimanche, ce fut au tour de Guido Falaschi, un pilote argentin de 22 ans, de mourir dans un terrible accident survenu lors d'une course de la série nationale de GT, la Turismo Carretera, tenue sur le circuit Autodrome Balcarce.

Quelques heures plus tard, on apprenait que deux spectateurs avaient été tués et un autre gravement blessé lors d'une sortie de route d'une voiture de compétition lors d'un rallye régional en Belgique.

Toutes ces tragédies sont survenues en seulement cinq week-ends.

Comme nous le confiait récemment le champion du monde de 1997, Jacques Villeneuve, on oublie trop vite et trop facilement que les sports mécaniques demeurent dangereux.

Au cours des dernières années, on a assisté à des accidents ultra spectaculaires dont les pilotes se sont sortis miraculeusement sans une égratignure. Notre réflexe à ce moment-là est de se dire, à tort, que les sports mécaniques sont devenus sécuritaires et que les voitures sont désormais à l'épreuve de tout.

Faux.

Il existera toujours un risque à rouler à haute vitesse, en peloton ou même seul, sur des circuits automobiles ou des routes comme en rallye. En dépit de tous les efforts consentis par les organismes dirigeants pour accroître la sécurité, les sports mécaniques ne seront jamais sûrs à 100%.

Mais cette série noire est réellement inquiétante. On dirait un mauvais alignement des planètes.

Et quand on constate qu'en NASCAR, les officiels laissent les pilotes à régler leurs différends en piste, je ne peux éviter de penser qu'on court droit vers une catastrophe. D'ailleurs, cette saison, les coups bas ont volé en NASCAR, et ce, dans les trois séries majeures. On a assisté à un nombre impressionnant de règlements de comptes en piste. Cela doit cesser, et vite, avant de voir la série noire se poursuivre.