Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une première usine Ford pourrait redémarrer le 4 mai

Ford joindrait sa voix à celle d’autres constructeurs et fournisseurs automobiles en visant le 4 mai pour redémarrer des chaînes de montage, et ce, dans au moins une usine américaine, selon ce qu’affirme un responsable syndical.

Dans une lettre envoyée aux membres, le président de l’usine de camions du Kentucky, Allen Hughes, a déclaré que Ford prévoyait rouvrir son usine de Louisville avec un horaire tournant autour de deux quarts de travail, du lundi au jeudi, bien qu’il ait noté que « cela n’était pas encore finalisé et que tout n’était que provisoire pour l’instant ».

Il n’est pas clair si Ford vise le redémarrage de toutes ses usines américaines le 4 mai ou si la procédure est spécifique aux installations du Kentucky. Un porte-parole de Ford a déclaré jeudi qu’il n’y avait pour l’instant pas de changement à l’annonce faite il y a quelques jours par la compagnie voulant que la production soit retardée indéfiniment.

Le 4 mai est également la date prévue pour la réouverture des usines américaines de FCA (Fiat Chrysler Automobiles), Honda, Hyundai, Volvo et Toyota, ainsi que du fournisseur Magna International Inc. L’industrie, bien sûr, cherche à se remettre de la pandémie qui a stoppé la production, fermé les salles d’exposition des concessionnaires et pratiquement éliminé la demande.

Le président de Magna, Swamy Kotagiri, a confié au site Reuters à quel point il sera important que tous soient sur la même longueur d’onde et que l’industrie ne connaisse pas un faux départ.

« Le plus important est de savoir comment, en tant qu’industrie, nous pouvons coordonner les démarrages. Si quelqu’un vient et dit : “Ce n’est pas le 4 mai, c’est le 10 mai”, on peut vivre avec ça. Cependant, si quelqu’un vient et dit commencer le 4 et que nous nous arrêtons à nouveau le 12, ça va causer des problèmes ».

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : Ford

Allen Hughes a déclaré que Ford prévoit des mesures de sécurité pour son redémarrage. Au moins huit membres de l’UAW (le syndicat des travailleurs automobiles) travaillant dans les usines Ford sont morts en raison de problèmes liés au coronavirus.

« Les plans de la société sont très variés et ont changé quotidiennement, en partie à cause des modifications apportées aux directives du CDC (Centers for Disease Control and Prevention) », a-t-il déclaré.

Ces plans pourraient inclure des bracelets qui alerteraient les travailleurs lorsqu’ils se trouvent à moins d’un mètre les uns des autres, comme nous vous le rapportions hier. Ford a aussi annoncé cette semaine qu’elle commencerait la production de masques faciaux dans son usine de Van Dyke Transmission et qu’elle fournirait des unités à tous ses ouvriers.