Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ventes canadiennes de Mitsubishi en hausse vertigineuse depuis 2004

Ventes canadiennes de Mitsubishi en hausse vertigineuse depuis 2004

Mitsubishi prévoit une augmentation de ses ventes de 2% aux États-Unis Par ,

Mitsubishi prévoit une augmentation de ses ventes de 2% aux États-Unis

Si vous voyez plus de véhicules Mitsubishi sur les routes canadiennes, ce n'est pas une illusion. Les ventes sont en hausse grâce à une campagne agressive de marketing qui comprend une réduction significative des prix pour les modèles d'impact.

Si vous voyez plus de véhicules Mitsubishi sur les routes canadiennes, ce n'est pas une illusion. (Photo : Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)

« Nous avons procédé à quelques changements, c'est-à-dire que nous nous sommes concentrés sur la publicité à la télévision spécialisée, à la radio et sur la publicité dans les journaux locaux », de commenter Tony Laframboise, directeur national des ventes pour Mitsubishi Canada.

La question à savoir si des profits sont générés ou non n'a reçu aucune réponse, mais dernièrement, les concessionnaires Mitsubishi commencent à vendre leurs véhicules en stock et encaissent des revenus plus importants. Le mot difficile fait partie de la vie pour la firme japonaise. Elle s'est en effet introduite sur le marché canadien à un moment où la compétition était plus vive que jamais dans l'industrie. Elle tentait d'attirer les acheteurs de Honda, de Mazda et de Nissan qui se tournent traditionnellement vers des marques à vocation plus sportive avec des voitures qui offraient souvent de meilleures performances, un design unique et une meilleure valeur.

Mitsubishi est entrée sur le marché canadien dans des moments incroyablement difficiles au moment où le défi que Mitsubishi s'est imposée semblait et semble toujours presque insurmontable. (Photo : Shawn Pisio, Canadian Auto Press)

Toutefois, Honda demeure en excellente position malgré des modèles dont le style manque d'inspiration, Mazda et Nissan sont sur leur lancée après s'être relevées de leur récente agonie. Il ne faut pas oublier le groupe Chrysler qui a confondu les critiques avec des ventes extraordinaires après qu'ils eurent rapporté le retrait de Chrysler, il y a deux ans. Ajoutez à cela le respect bien mérité que les Canadiens vouent à la marque Hyundai et qu'ils sont sur le point d'accorder à Kia. Cette dernière est précisément détenue par son rival sud-coréen. De plus, les perfectionnements apportés par Ford et General Motors combinés à leurs plus agressives campagnes de publicité incitatives de l'histoire de l'automobile font que le défi que Mitsubishi s'est imposée est presque insurmontable.

Mitsubishi introduira la toute nouvelle Eclipse repensée au début de juin. (Photo : Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)

Si Mitsubishi ne vise pas Toyota en particulier, le manufacturier le plus profitable au monde fait plus de ventes que n'importent quels de ses compétiteurs nippons. De plus, pour un client perdu, Toyota en gagne six. Avec ce genre de compétition, Mitsubishi devrait être heureuse de ne pas s'attaquer directement à Toyota.

Bien sûr, tout cela favorise les gains de la division canadienne qui sont impressionnants. La division américaine espère obtenir une hausse de 2% cette année après une chute de 37% l'année dernière.

« Cette hausse de ventes viendra de la nouvelle Eclipse et de la nouvelle camionnette Raider », de dire Rick Gilligan, le nouveau patron de Mitsubishi Motors North America (MMNA). « Les ventes aux États-Unis devraient augmenter d'environ 2% par rapport à 2004 », a-t-il ajouté.