Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Volkswagen Golf de neuvième génération aura un moteur à essence

Volkswagen vient à peine de présenter le modèle de huitième génération de sa Golf que déjà, on parle de la prochaine mouture du produit. En fait, la question qui a été soulevée lors du dévoilement, c’est de savoir si l’on était en présence de la dernière Golf qui sera animée par un moteur à combustion.

La réponse de Volkswagen n’a pas tardé à venir. En fait, dans une entrevue accordée au magazine Top Gear, Lars Hentschel, qui travaille au département des moteurs de l’entreprise, a confirmé que la compagnie aurait toujours des mécaniques fonctionnant à l’essence dans 10 ans.

« Il est impossible qu’on soit en présence d’une gamme 100 % électrifiée en 2030. Même mon patron, M. Diess (le chef de la direction de Volkswagen), n’est pas optimiste envers l’idée. Ce serait tout simplement trop. »

- Lars Hentschel, Volkswagen

Il s’est dit convaincu qu’il y aurait une Golf de neuvième génération en 2027 ou 2028, si l’on tient compte du cycle habituel de renouvellement du produit.

Photo : Volkswagen

Ce qui se produit, en vérité, c’est qu’avec le développement accéléré de sa gamme électrifiée, Volkswagen donne l’impression que d’ici quelques années, elle ne proposera que des véhicules enfichables. D’ailleurs, elle a Tesla dans sa mire, mais l’entreprise d’Elon Musk arrive à un point fort important de son histoire ; Volkswagen ne l’aura pas facile.

Ce qui est plus plausible, c’est que l’on voit la division électrique de l’entreprise prendre son essor, mais que parallèlement, les modèles traditionnels animés par des moteurs à combustion soient toujours de la partie. Ces dernières pourront même profiter d’une électrification partielle, comme ce sera le cas avec la version GTE du modèle qui va offrir une autonomie électrique d’environ 60 kilomètres (Europe) grâce à l’utilisation d’une pile au lithium-ion de 13 kWh.

Des variantes portant l’appellation eTSI seront aussi au menu, elles qui profiteront d’un système d’hybridation légère visant à réduire leur consommation d’essence.

La Volkswagen Golf à moteur à essence est là pour demeurer, donc, et si l’on imagine facilement une neuvième génération pourvue de ce type de mécanique, cela nous mène pratiquement à l’année 2035.

C’est loin, mais dans 15 ans, une chose sera certaine ; le paysage automobile aura grandement changé par rapport à aujourd’hui.

En attendant, on devra se montrer patients avant de voir arriver la huitième génération de la Golf ; cette dernière va nous parvenir bien après les débuts européens du produit.

Photo : Volkswagen