Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volvo XC90 V8 2005

Volvo XC90 V8 2005

Yamaha fournit à Volvo un moteur V8 de 4,4 litres qui développe 315 chevaux Par ,

Yamaha fournit à Volvo un moteur V8 de 4,4 litres qui développe 315 chevaux

Le mois dernier, Volvo a élaboré des plans pour intégrer un moteur V8 dans son populaire véhicule utilitaire sport (VUS), le XC90. Le Suédois pointe ainsi directement sa mire sur d'autres marques haut de gamme telles que BMW, Cadillac et Mercedes-Benz, sans oublier Volkswagen, dont le nouveau Touareg arbore aussi un V8 optionnel.

Le XC90 doté de cinq ou six cylindres possède le statut de VUS européen le plus vendu aux États-Unis. Puisque environ 30 % des utilitaires sport dans le marché du haut de gamme américain sortent des concessionnaires équipés d'un V8, attendons-nous à ce que les ventes du nouveau XC90 partent sur une autre lancée.

Comme Volvo n'offre présentement pas de moteur V8 dans l'un ou l'autre de ses nouveaux modèles - et ne l'a jamais fait d'ailleurs dans ses 77 ans d'histoire - ses dirigeants se sont tournés vers un partenaire inattendu. C'est le fabricant de véhicules motorisés Yamaha qui a dessiné, développé et qui s'apprête à produire le fameux V8 en question.

"Avec le V8, nous ne resterons pas assis sur nos lauriers; nous bâtirons plutôt à partir de notre succès", affirme Vic Doolan, PDG de Volvo Cars d'Amérique du Nord. "Notre groupe V8 est la parfaite symbiose de la performance et de la sécurité, de la versatilité et de la valeur", ajoute-t-il.

Une question maintenant : étant une filiale de Ford Motor Company, pourquoi Volvo n'a-t-il pas opté pour un des V8 à 32 soupapes et à DACT du Premier Auto Group (PAG)? Celui de Jaguar (4,2 litres) serait un choix logique, ayant même été optimisé dernièrement à 4,4 litres pour entraîner le nouveau Land Rover LR3.

Il faut dire que Volvo a travaillé fort afin de se démarquer des autres marques parentes de Ford; ses résultats de ventes remarquables le prouvent. Voilà peut-être la principale raison qui a motivé la compagnie à se tourner vers Yamaha. Enfin presque. Il est possible que Ford ait eu son mot à dire là-dedans. Après tout, le géant américain profite des moteurs fournis par Yamaha depuis des années, à commencer par la Taurus SHO, apparue en 1988 et présentant un ronflant V6. Le modèle de 1996 avait changé pour un V8 à vocation sport.