Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

WEC: Audi remporte les 6H de Silverstone et le titre des manufacturiers

WEC: Audi remporte les 6H de Silverstone et le titre des manufacturiers

Par ,

Audi et Toyota se sont livré une chaude lutte à l’occasion des 6 Heures de Silverstone. En bout de ligne, c’est l’Audi R18 e-tron quattro No. 1 de Marcel Fässler, Benoît Tréluyer et Andre Lotterer qui est sortie gagnante du combat.

En plus de la victoire, Fässler, Tréluyer et Lotterer ont offert à Audi le titre constructeur du premier Championnat du monde d’endurance (WEC).

Mais de la journée, on retient surtout cette lutte de l’Audi No. 1 avec la Toyota TS030 No. 7 d’Alex Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima, qui en était seulement à sa deuxième épreuve depuis le début de la saison. Pour trouver pourquoi le prototype japonais s’est incliné, il fallait chercher la raison dans les puits, où l’Audi s’est arrêtée une fois de moins.

WEC, Audi, 6 Hours of Silverstone
Photo: Audi Motorsport

La troisième place est revenue à Tom Kristensen et Allan McNish, à bord de la R18 ultra No. 2. Malheureusement pour Kristensen et McNish, leur troisième place à Silverstone ne leur a pas permis de conserver l’avance au championnat des pilotes, avance que leur ont ravie Fässler, Tréluyer et Lotterer.

En P2, c’est John Martin, Tor Graves et Jan Charouz qui ont remporté l’épreuve pour le compte de ADR-Delta, mais pas sans une lutte de chaque instant avec Starworks Motorsport, menée par Stéphane Sarrazin. Le duo Brundle père-fils, qui faisait équipe avec Lucas Ordonez chez Greaves et qui est parti en pôle, a vu ses chances de victoire réduites par une pénalité de passage aux puits obligatoire.

En GTE, Ferrari a dominé les catégories Pro et Am, bien qu’en Pro, elle ait dû composer avec l’offensive d’Aston Martin. Stefan Mucke d’ailleurs, dans une des Vantage de la marque britannique, est remonté jusque sur le podium de façon spectaculaire, bien que controversée.