Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

WRC : Ford a employé une chambre d'essais pour développer ses moteurs pour le Mexique

WRC : Ford a employé une chambre d'essais pour développer ses moteurs pour le Mexique

Par ,

D’après wrc.com

L’équipe de rallye mondial Ford a utilisé un laboratoire spécial pour préparer son moteur 1,6 litre turbo avant le Rally Guanajuato Mexico.

Le premier rallye terre de la saison se déroule à Leon, à 400 kilomètres au nord-ouest de la capitale, Mexico City. Les spéciales sont disputées jusqu’à une altitude de 2 700 mètres, le toit du Championnat du monde des rallyes 2011.

À cette altitude, les moteurs perdent environ 20% de leur puissance. Avec l’interdiction d’effectuer des essais hors d’Europe, Ford a tenté de simuler ce manque d’air dans une usine située au Royaume-Uni.

L’équipe a passé deux journées dans une chambre d’essais hermétique de Ford (Dunton Technical Centre) pour tester les moteurs de ses Ford Fiesta RS WRC destinés à l’épreuve mexicaine.

Photo: Ford WRC Team

Et durant les essais organisés au Portugal, les ingénieurs de Ford ont également ajusté les moteurs pour reproduire la puissance qu’ils pourront livrer au Mexique.

« L’altitude est le plus grand défi au Mexique et nous savons que tous les moteurs vont perdre une partie de leur puissance par rapport à la Suède », affirme Tim Jackson, ingénieur de Jari-Matti Latvala.

Ford compte aussi sur une nouvelle boîte de vitesses à six rapports (contre cinq à la Focus RS WRC) pour améliorer ses performances au Mexique.

« Le couple de l’ancien moteur était si important que l’on pouvait sortir d’un virage sans être sur le bon rapport, » continue Jackson. « Mais avec un moteur qui fonctionne plus haut dans les tours, il faut pouvoir utiliser un maximum de puissance tout le temps. C’est capital en altitude. »

Tout comme Ford, Citroën a préparé le Rallye du Mexique et ses conditions particulières.

« Lorsqu’il y a moins d’air, il est plus difficile de refroidir les freins et le moteur qui souffrent davantage que lors des rallyes les plus chauds, » affirme Xavier Mestelan-Pinon, directeur technique de Citroën Racing.