Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

2004 Toyota Prius

2004 Toyota Prius

L'exemple à suivre Par ,

2004 Toyota Prius
L'exemple à suivre

Arrivée en 2000 sur le marché américain, la Prius s'est immédiatement distinguée de sa seule rivale, la Honda Insight. Vendue pour quelques milliers de dollars de plus, elle offrait un espace habitable beaucoup plus approprié, ainsi qu'un équipement plus complet et une ligne moins controversée. En 2003, Honda est revenu à la charge en lançant la berline Civic à motorisation hybride, laissant la Prius sombrer dans l'oubli.

Pour 2004, Toyota relance la course en proposant une toute nouvelle Prius, entièrement repensée. Plus spacieuse, plus puissante et foutrement bien équipée, elle ne peut désormais que faire rougir de honte la concurrence, qui se résume toujours qu'à la Civic Hybrid. Cependant, plusieurs modèles munis de ce type de motorisation verront le jour en 2005, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps à la Prius pour prendre de l'avance. Qu'importe, Toyota a déjà prouvé son savoir-faire en la matière, et nous arrive cette année avec un modèle encore mieux adapté au marché nord-américain, qui devrait connaître un succès sans précédent.

Carrosserie

Sans être belle à couper le souffle, la Prius 2004 est bien tournée et propose des lignes harmonieuses sous tous les angles. Plus longue de 14 centimètres par rapport à sa devancière, elle offre désormais une carrosserie bicorps pourvue d'un hayon, offrant ainsi un meilleur espace de chargement. La partie arrière se distingue de la masse par ses feux à lentilles cristallines et son hayon à deux lunettes, séparées par un léger aileron intégré. Il est donc désormais impossible de confondre la Prius avec une autre voiture, comme c'était le cas avec l'ancien modèle. D'ailleurs, j'ai remarqué en conduisant cette voiture que les gens se retournaient en la voyant passer, ce qui n'était certainement pas le cas de l'ancien modèle, et ce qui confirme que le modèle 2004 attire les regards. N'étant pas un admirateur assidu des designs des produits Toyota, je me dois de féliciter l'équipe responsable de celui de la Prius.

Pour offrir le plus bas coefficient aérodynamique actuellement offert sur une voiture de série, elle fait appel à un capot et un pare-brise à angle similaire, à un pavillon légèrement arrondi avec deux rainures centrales, à des glaces affleurantes ainsi qu'à de discrètes jupes latérales arrière. Cela résulte en un CX de 0,26, ce qui diminue grandement la résistance au vent et par le fait même, la consommation d'essence.