Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX 2009 : premières impressions

Acura TSX 2009 : premières impressions

Mieux équilibrée Par ,

Si vous avez lu des essais routiers sur l'Acura TSX depuis son lancement, en tant qu'année-modèle 2004, vous savez probablement déjà qu'elle est très appréciée par la presse automobile. En effet, la TSX a mérité plusieurs prix jusqu'à maintenant.

La TSX a mérité plusieurs prix jusqu'à maintenant.

Cependant, les ventes de cette berline ont quand même été modestes. En 2007, à peine 2000 exemplaires ont trouvé preneur, et c'est quelque 700 de moins qu'en 2006. Pour faire face à une concurrence de plus en plus forte (et nombreuse), Acura devait trouver le moyen de renverser la vapeur.

Même moteur, sensation différente
La principale critique de la TSX précédente concernait son moteur; bien que puissant et nerveux, on devait le faire monter très haut en régime pour exploiter la puissance maximale. En conduite normale, on ne pouvait apprécier le 4-cylindres à sa juste valeur puisqu'il était tout simplement trop pointu.

La TSX 2009 corrige cette lacune. Le 2,4-litres à 16 soupapes a été remanié afin de procurer une puissance plus linéaire et à plus bas régime. Par conséquent, on ne sent plus la poussée additionnelle à partir des 6000 tr/min comme c'était le cas dans l'ancien modèle.

Bref, si l'on se fie uniquement aux chiffres, on remarque que la TSX 2009 perd 4 chevaux (201 contre 205). Cependant, le couple du moteur a été augmenté, mais on atteint le maximum à plus bas régime. On n'est plus contraint de conserver le moteur entre 6000 et 7100 tr/min pour lui soutirer toute sa puissance, ce qui est loin d'être l'idéal dans une berline de luxe, même si elle affiche des prétentions sportives.

À 5900 tr/min, 25 chevaux supplémentaires sont désormais disponibles. Ça, c'est une bonne nouvelle, surtout que le 4-cylindres est maintenant mieux adapté à la boîte de vitesses automatique, qui représente 75 % des ventes du modèle. De plus, on promet une consommation de carburant encore plus basse.

Du côté de la tenue de route, la TSX a été abaissée de 10 millimètres et élargie de 80 millimètres pour améliorer la conduite sportive. Durant notre bref essai, il a été difficile de percevoir une nette distinction entre l'ancien modèle et le nouveau; nous pourrons vous en parler plus longuement dans quelques semaines, alors que nous aurons l'occasion d'essayer la voiture pendant une semaine. Par contre, le roulement de la voiture demeure un peu ferme, quoique tout à fait acceptable pour une berline sportive.

Le 2,4-litres à 16 soupapes a été remanié afin de procurer une puissance plus linéaire et à plus bas régime.