Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TSX Tech 2011 : essai routier

Acura TSX Tech 2011 : essai routier

Super... si on ferme les yeux en montant à bord Par ,

Parfois, les arbres cachent vraiment la forêt. Que l’on comprenne le sens de cette expression ou non, on saisit toujours l’idée que souvent, il est difficile de voir au-delà des apparences. J’ai appris cette leçon cette semaine avec l’Acura TSX 2011.

Pas que la voiture soit d’une laideur extrême… pas vraiment. Disons qu’elle n’a pas trop fière allure non plus. Certains aimeront peut-être la calandre futuriste, relevant presque du vaisseau spatial, mais on les comptera sur les doigts de la main. On a accueilli en général le nez modernisé d’Acura avec froideur en 2009, mais le constructeur l’a tout de même retenu depuis.

Pas que la voiture soit d’une laideur extrême… pas vraiment. Disons qu’elle n’a pas trop fière allure non plus. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Ce qui me chicote le plus? Le style de la carrosserie. Honda et Acura s’enorgueillissent d’être une entreprise avant-gardiste toujours à la fine pointe, et pourtant, on dirait que leurs derniers modèles ont quitté la chaîne de montage il y a trois ou quatre ans. On repassera pour l’avant-gardisme. De sa grosse calandre d’extraterrestre à ses petits feux arrière ronds, l’Acura TSX n’est pas la machine la plus séduisante sur la route.

Or, si vous ne vous fiez pas aux apparences et vous vous glissez derrière le volant (les yeux fermés, préférablement, afin d’éviter toute réaction involontaire au style extérieur), vous changerez votre fusil d’épaule… du moins, c’est ce que j’ai fait.

À l’intérieur, l’Acura TSX revêt un tout autre niveau de style, que j’aurais souhaité voir à l’extérieur. Certains trouveront que trop de boutons et d’options s’entassent sur le groupe d’instruments et la console centrale, moi j’y vois un aménagement extrêmement contemporain et épuré qui se laisse facilement naviguer (après quelques jours d’utilisation). Mon modèle d’essai avait hérité des ensembles Premium et Tech : sièges ultrachics (cuir perforé) et systèmes infoloisirs et de navigation survitaminés à l’aide de la chaîne audio Acura ELS Premium et d’un disque dur de 15 Go.

La radio impressionne réellement, et j’en suis tombée amoureuse avant la fin de la semaine. L’écran intégré au tableau de bord possède une bonne taille, mais les menus ne s’avèrent pas trop intuitifs, voire détestables. Vaut mieux s’en tenir à la carte géographique et oublier la radio satellite et l’iPod ici.

À l’intérieur, l’Acura TSX revêt un tout autre niveau de style, que j’aurais souhaité voir à l’extérieur. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)