Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi R8 5.2 2010 : essai routier

Audi R8 5.2 2010 : essai routier

La R8 maintenant plus belliqueuse et effroyablement rapide Par ,

Mon patron nous interdit d’utiliser des expressions vulgaires dans nos évaluations… cet article ne sera donc pas facile à rédiger… croyez-moi!

Il porte sur l’Audi R8 5.2.

La 5.2 se révèle quelque peu moins indulgente et un peu plus sauvage lorsqu’on se sent courageux.

Apparemment, Audi pensait que le moteur standard de 4,2 litres de la R8 représentait un bon point de départ. Ce V8 de 420 chevaux est une bombe, et il déplace le coupé en aluminium comme si la meute le poursuivait. Plus que suffisamment puissant pour le conducteur qui tient à son permis… mais il faut croire que certains cinglés avaient besoin d’encore plus de piquant.

Une nouvelle bête
Audi a répondu à leur appel avec un V10 de 5,2 litres nouvellement offert. Ce moteur hisse la puissance à une cavalerie de 525 chevaux dignes d’une supervoiture, et son échappement rugit encore plus fort. La ligne rouge grimpe de 500 tours au-delà de celle du V8 pour atteindre 8 500 furieuses révolutions par minute.

Oui, mesdames et messieurs, c’est une machine du tonnerre. Tout ce qu’Audi a appris à propos de la vitesse, de la course et de la création de bolides spectaculaires, elle l’a mis en pratique ici.

Rafraîchissement visuel discret
La R8 V10 se trahit par diverses mises à jour esthétiques. Elle porte un insigne « V10 » sur chaque aile, l’échappement à quatre embouts a fait place à deux gros ovales, et les surfaces ventilées de chaque pare-choc ont été agrandies. Les arches latérales caractéristiques de la R8 ont été élargies au nom d’un apport d’air bonifié dans le compartiment moteur.

Comme son confrère V8, le V10 fait le beau sous un couvercle vitré. Les inconditionnels de la R8 remarqueront la tubulure d’admission plus longue et costaude qui le surplombe.

Mon modèle d’essai avait également hérité de jantes uniques et profitait d’un bloc de phares exclusif uniquement à DEL. Il émet une scintillante lueur bleue comme les versions au xénon traditionnelles, mais l’éclairage provient uniquement de trois minuscules ampoules à DEL qui ne s’échauffent pas et ne brûlent pas.

À l’intérieur, un tachymètre indiquant un régime plus élevé est cerné de rouge, tout comme l’indicateur de vitesse plafonnant à 350 km/h. Outre quelques embellissements, les R8 ne divergent pas côté fonctionnement, peu importe le moteur.

Ce moteur hisse la puissance à une cavalerie de 525 chevaux dignes d’une supervoiture.