Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bentley Continental Flying Spur W12 Mulliner 2014 : premières impressions

Bentley Continental Flying Spur W12 Mulliner 2014 : premières impressions

Opulence en équipement de série Par ,

Certaines choses sont faites pour être extravagantes : les mariages, les premières amours, Hollywood, les prestations de Miley Cyrus au gala des MVA… et les voitures signées Bentley. La dernière création du constructeur de renom British Motor Works Company, la Bentley Continental Flying Spur 2014, ne fait pas exception à la règle et offre toute l’opulence et l’extravagance auxquelles nous a habitués l’usine de Crewe, en Angleterre.

Avec des lignes plus modernes, un habitacle rempli d’équipements qu’on ne s’attend pas à voir dans une voiture et un comportement aussi sublime que son prix, la Bentley Flying Spur 2014 n’est rien de moins que spectaculaire, ce qui est normal pour une Bentley.

La vraie nature de la Bentley Continental Flying Spur
Pour l’essentiel, la Flying Spur est une version à empattement allongé et 4 portières de la Continental GT. La première Flying Spur fut produite par Bentley en 1957. Tous les exemplaires de la voiture sont construits à l’usine de Crewe, en Angleterre.

La Bentley Flying Spur 2014 recèle tout le luxe qu’on attend d’une Bentley, et elle affiche aussi des cotes de consommation impressionnantes, dont une cote combinée de 14,7 L/100 km.

La Flying Spur tient plutôt de l’hôtel roulant, avec ses équipements et gadgets qu’on retrouverait plus normalement dans une suite (mini frigo, repose-pieds, système d’infodivertissement, rideaux opaques, etc.). Elle est proposée en 2 versions : la W12 et la W12 Mulliner. Cette dernière est une « édition spéciale » qui s’inscrit dans la tradition de Mulliner, le carrossier de la marque dans les années 1950.

Prix et caractéristiques de la Bentley Continental Flying Spur W12 Mulliner 2014
Si vous devez demander le prix de la nouvelle Flying Spur, c’est que vous ne pouvez pas vous l’offrir. À plus de 200 000 $, il ne s’agit pas d’un achat ordinaire, et c’est bien ainsi. La Flying Spur est une voiture d’exception, et, comme chaque exemplaire est fabriqué à la main dans la campagne anglaise, vous pouvez être tout à fait sûr que le produit livré sera à la hauteur de vos attentes.

Et ne vous laissez pas berner par le gabarit imposant de la Flying Spur : elle a des ressources insoupçonnées sous le capot. En effet, ce salon roulant n’hésite pas à se propulser de 0 à 100 km/h en 4,6 secondes grâce aux 616 chevaux (oui, vous avez bien lu) et aux 590 lb-pi de couple de son moteur W12 de 6,0 L. La Flying Spur 2014 est aussi livrée avec la traction intégrale (avec une répartition du couple de 60/40) pour vous puissiez mater toute l’écurie. La boîte automatique à 8 rapports travaille avec toute la douceur du monde, dans toutes les conditions.

Au volant
Ah, conduire une voiture comme ça tous les jours… Je ne peux m’empêcher de pousser des soupirs d’aise chaque fois que j’essaie une Bentley. Les voitures de la marque ont un je-ne-sais-quoi qui vous fait sentir dans un monde à part. De la sensation du volant (recouvert d’un épais cuir cousu) entre mes mains à la résistance de l’accélérateur sous mon pied impatient (les départs se font toujours en douceur dans une Bentley, malgré tout le couple du moteur), je savoure chaque moment avec délectation.

La Flying Spur 2014 est bien sûr un gros véhicule (2472 kg et 530 cm de long), mais elle donne l’impression d’être toute légère grâce au moteur W12 à double turbocompresseur. J’ai rarement senti autant de puissance être livrée avec autant de douceur et de finesse.

Écrasez l’accélérateur, et la voiture file comme un nuage poussé par un vent de tempête. Pas d’hésitation de la transmission, pas de temps de réponse des turbos, pas une fraction de seconde perdue; la Bentley Continental Flying Spur 2014 obéit avec célérité au moindre commandement, comme un domestique ultracompétent qui dirait : « Bien sûr Madame, tout de suite Madame ».

Si je n’ai pas été charmée par le positionnement des palettes au volant, qui sont plutôt haut placées et passablement grosses, je dois dire que je n’ai pas ressenti le besoin de recourir à elles tellement la transmission 8 rapports est efficace et bien étagée. Par ailleurs, bien que le levier de vitesses offre un mode S, la puissance et la précision en mode normal sont telles que je n’ai pas vu la nécessité de l’utiliser.

Avec une telle longueur et un tel poids, le comportement en virage n’est pas, vous vous en doutez, celui d’une MINI Cooper S, mais ne vous y trompez pas : cette Bentley peut enfiler les virages allègrement, pourvu qu’on tienne compte de son format imposant et qu’on exploite un peu plus les freins.

La Bentley Continental Flying Spur W12 Mulliner 2014 sous toutes les coutures
Je sais qu’il y en a parmi vous qui se demandent à quoi peut bien servir une telle voiture et qui ne voient ni l’intérêt ni la pertinence de la chose. À ceux-là je réponds : « Regardez-y à 2 fois! » La nouvelle Flying Spur est une évolution superbe d’une voiture déjà très réussie. Certains trouvent qu’elle a l’air plus moderne, mais je trouve qu’elle s’inscrit très bien dans la tradition Bentley. Des phares à DEL jusqu’à l’arrière long et fuyant, la Bentley Continental Flying Spur 2014 incarne le luxe et le raffinement.

Montée sur des jantes de 21 pouces à 5 rayons spécialement conçues pour la version W12 Mulliner, notre voiture d’essai avait, comme il se doit, un air plutôt intimidant. L’intérieur affiche tout autant de prestance et d’opulence, avec ses sièges recouverts de cuir cousu à la main et sertis de diamants ainsi que ses pédales sport en alliage perforées. Je pourrais noircir des pages en vous dressant toute la liste des équipements, mais disons que personne n’y restera indifférent. Passagers et chauffeur profiteront d’un luxe aussi gratifiant qu’inégalé (mais je préfère encore la position du chauffeur).

L’intérieur classique de la Bentley Continental Flying Spur 2014 présente aussi tous les gadgets technos, comme un routeur sans fil, intégré au système d’infodivertissement central, des écrans ACL à l’arrière avec lecteurs individuels et écouteurs sans fil, une chaîne audio haute fidélité Naim for Bentley et des ports auxiliaires pour brancher des tablettes, des lecteurs de musique et autres accessoires tendance.

Comparaisons
Comparer la Bentley? Vous n’y pensez pas?


Merci à Bentley Montreal (www.decarie.com) pour avoir rendu possible cet essai.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Bentley Continental Flying Spur 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article