Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 550i xDrive 2011 : essai routier

BMW 550i xDrive 2011 : essai routier

Oui, on est parvenu à l'améliorer Par ,


CLIQUEZ ICI POUR VISIONNER LA GALERIE 3D

Dans le cadre de notre travail, on trouve plus facilement des défauts dans une voiture de 20 000 $ que dans une voiture de 80 000 $. Le prix élevé peut sembler exorbitant pour un moyen de transport (et ça l'est), par contre une fois que l'on passe du temps en sa compagnie, on réalise qu'elle vaut presque son pesant d'or.

La nouvelle Série 5 arbore une carrosserie plus douce, plus organique. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Je dis presque, puisque dans le cas d'une berline de luxe allemande comme cette 550i xDrive, entre vous et moi, une portion de son PDSF couvre le privilège de rouler à bord d'un véhicule arborant ces écussons prestigieux. Avec sa Genesis, Hyundai a prouvé qu'on peut offrir une rivale puissante et de qualité à la BMW Série 5 pour beaucoup moins cher, toutefois le facteur prestige n'y est pas, malgré l'omission volontaire du logo de la marque sur la voiture.

La génération précédente de la 5 était une brillante voiture, et cuisiner une digne successeure n'a sûrement pas été une tâche facile. Pourtant, BMW a réussi.

La nouvelle Série 5 repose sur un empattement plus long, mais les dimensions extérieures se rapprochent de celles de l'ancien modèle. Cependant, la voiture a l'air plus large et plus basse que les chiffres le laissent croire.

Elle conserve ses phares fâchés, son corps svelte et ses garnitures discrètes de chrome, or sa calandre apparaît plus proéminente, son capot reçoit plus de bosses et de courbes, et ses feux arrière imitent ceux de la Série 7 plus grosse.

En général, la 5 dispose d'une forme plus douce, plus organique, et malgré une certaine difficulté à se distinguer de ses rivales comme l'Audi A6 et la Mercedes-Benz Classe E, j'aime bien son look.

À l'intérieur, le design du tableau de bord et des panneaux de porte se montre plus attrayant, quoique pas tout à fait à la hauteur du style et de la finition d'Audi. Les formes angulaires ont été arrondies et accentuées de subtiles garnitures brillantes. Les sièges actifs valent bien les 5 500 $ demandés pour le Groupe exécutif dans lequel ils sont inclus. Cet ensemble regroupe aussi un couvercle de coffre électrique, des sièges arrière chauffants, un climatiseur automatique à quatre zones, un affichage tête haute et des sièges avant ventilés. Toutes des choses pour impressionner vos voisins.

Les sièges actifs représentent une bonne raison d'opter pour le Groupe exécutif à 5 500 $. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)