Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la BMW M5 Competition 2021 : comment améliorer un véhicule qui trônait déjà au sommet ?

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai la BMW M5 Competition 2021.

Chez BMW, les versions M revendiquent la réputation de super-sportive. Tout comme AMG chez Mercedes et RS chez Audi, on sait que le M n’est pas là en simple parure. La berline BMW M5 est connue, c’est le moins que l’on puisse dire. Bien qu’elle puisse accommoder cinq passagers, elle a été conçue pour dévorer le circuit. De nombreuses sportives rêvent de lui ressembler, mais très peu lui arrivent à la cheville.

D’abord offerte uniquement avec roues arrière motrices, la M5 est maintenant livrée au pays avec une traction intégrale. Cette configuration est apparue en 1997 avec le modèle F90. Au Canada, cette transformation a rehaussé le statut de la berline dans un contexte d’utilisation quotidienne. Mais comme BMW aime bien en rajouter, l’année-modèle 2021 compte une variante supplémentaire encore plus féroce, la Competition.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

BMW M5 Competition 2021, profil
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, profil

Quoi de différent ?
En comparaison avec la M5 qu’on connait, la BMW M5 Competition arbore une calandre actualisée qui n’a été que très légèrement retouchée. Heureusement, elle n’est pas contaminée, pour le moment, par les longues narines des nouvelles M3 et M4. Les phares et les feux adoptent une nouvelle signature lumineuse.

À l’intérieur, peu de gros changements mis à part un écran central plus volumineux qui ne nous a pas impressionnés par ses dimensions renouvelées. Il prend beaucoup de place et peut obstruer la vision d’un conducteur de petite taille. De plus, il semble avoir été installé à cet endroit, comme si on ne savait pas trop où le mettre. Est-ce qu’on aurait pu l’intégrer mieux ailleurs dans le tableau de bord ? À notre avis, oui.

BMW M5 Competition 2021, intérieur
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, intérieur

Design, équipement intérieur
Juste en l’observant, le côté design de cette M5 dégage une aura de puissance et de super-sportivité. Ses larges naseaux inspirent la confiance et forcent le respect. À l’arrière, les quatre sorties de pots d’échappement contribuent également à son style bestial.

À l’intérieur, on a droit à des sièges baquets d’excellente qualité. En général, l’habitacle de la M5 respire le luxe et le confort. Bouton-poussoir et touches tactiles se partagent équitablement les honneurs, rendant ainsi plus facile le réglage rapide du chauffage ou de la climatisation, de la radio et des modes de conduite à l’aide de commandes physiques.

Au niveau des options, on retrouve le volant et les sièges chauffants, ces derniers étant également ventilés et munis de la fonction massage. Derrière, les sièges chauffants et climatisés sont réglables individuellement. Les fenêtres latérales ainsi que la lunette arrière disposent d’un pare-soleil escamotable, idéal pour créer une véritable intimité.

BMW M5 Competition 2021, avant
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, avant

Technologies
La M5 ne diffère pas vraiment des autres modèles BMW. Il faut donc aimer les technologies avancées. Heureusement, l’utilisation et la navigation à l’intérieur des diverses fonctions se font de manière aisée. Certes, s’habituer à l’environnement de BMW demande un certain temps, mais croyez-nous, il n’est pas si mal lorsqu’on le compare à d’autres systèmes multimédias dans le segment. La connectivité avec les technologies Apple CarPlay ou Android Auto est offerte sans fil et ne nécessite aucune intervention.

Comme on est dans une M5, on doit parler du levier de vitesse, dénommé Drivelogic, logé entre les sièges avant. Bien que ce sélecteur ait suscité sa part de plaintes, nous le trouvons très simple d’utilisation et on peut le manipuler avec grande précision. En résumé, il y a le mode « D », que l’on choisit en déplaçant le levier vers la droite, et un mode « R » auquel on accède en le tirant vers nous puis le poussant vers l’avant. Le mode « P », qui se situe en bas du levier, est facilement accessible avec le pouce. Après une semaine, tous ces mouvements et les différentes positions étaient presque devenus naturels.

BMW M5 Competition 2021, écusson et feu
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, écusson et feu

Groupes motopropulseurs
Maintenant, l’élément le plus important : le moteur et la conduite de cette M5 ! Si vous m’avez accompagné jusqu’ici, vous le savez sans doute déjà, cette voiture est bestiale. Avec ses 617 chevaux et ses 553 lb-pi de couple générés par un gros V8 biturbo de 4,4 litres, qui transmet sa puissance via les quatre roues motrices, la M5 est quasi impossible à prendre en défaut au niveau de la performance. L’accélération est brutale avec son 0 à 100 km en 3,3 secondes. Elle colle littéralement à la route, mais quand arrive le moment d’arrêter cette bête, qui pèse tout de même 2440 kg, assurez-vous que votre dentier est bien en place !

On peut prérégler individuellement les modes de conduite. De part et d’autre du volant, juste à côté des palettes de changements de vitesse, se trouvent deux boutons rouges qui servent à paramétrer tous les modes de conduite désirés. Ils ont l’avantage de les changer immédiatement, et ce, pour une durée choisie. Il est également possible de passer de quatre à deux roues motrices arrière. Dans cette configuration, la majorité des aides à la conduite se désactivent et dès lors, seules vos habiletés exceptionnelles de pilotage vous garderont sur le droit chemin !

BMW M5 Competition 2021, trois quarts arrière
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, trois quarts arrière

Prix / versions
Tout ça a évidemment un coût. Le prix de la version essayée débute à 122 000 $. Pour cette jolie somme, vous aurez la joie d’avoir un bolide exceptionnel doté d’un moteur puissant. Et s’il vous reste quelques billets dans votre poche, vous pourrez ajouter l’ensemble Ultimate, qui était inclus dans le modèle d’essai. Il coûte 21 500 $, et oui, c’est le prix d’une voiture ! Avec ce groupe, vous aurez droit à des portes à fermeture amortie, aux pare-soleil arrière, aux sièges ventilés et massants, à un parfum d’ambiance et plus encore. Bref, vous en aurez pour votre argent.

Notre M5 était aussi équipée d’une option supplémentaire, que l’on recommande fortement de prendre, l’échappement performance en titane avec embout de carbone. Cette option risque de vous attirer les foudres de vos voisins. Le son de la bête lors du démarrage est simplement ahurissant ! Mieux encore, à chaque accélération, c’est une mélodie sublime qui sort de ces échappements. Certes, il faut aimer posséder un véhicule qui a du coffre ! Peu importe, cet ajout ne laissera personne indifférent. Continuez de chercher dans vos poches arrière pour payer un supplément de 6000 $ pour vous faire détester de vos voisins, mais jubiler à chaque accélération.

BMW M5 Competition 2021, calandre
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, calandre

On aime

Puissance
Un design extérieur séducteur
Confort de roulement en mode normal

On aime moins

Ne conviens pas à tous les conducteurs
Coûts d’entretien élevés
Une liste d’options qui n’en finit pas

La concurrence

À ce degré de perfection, la concurrence se fait plutôt rare. Mais nous pouvons citer, dans cette catégorie des berlines ultra-sportives, les Audi RS7, la Porsche Panamera GTS/Turbo et la Mercedes E63s.

BMW M5 Competition 2021, arrière
Photo : Auto123
BMW M5 Competition 2021, arrière

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
BMW M5 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Auto123
Photos de la BMW M5 Competition 2021