Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW X1 2020 : Le VUS d’entrée de gamme qui s’adresse aux pilotes

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le BMW X1 2020

Existe-t-il sur le marché un véhicule de luxe plus méconnu que le BMW X1 ? J’imagine qu’on pourrait plaider en faveur de modèles comme les Mercedes-Benz GLE et GLC coupés, ou les BMW X4 et X6, mais je considère ces derniers comme des créations destinées à ne pas être comprises. Elles visent à être uniques et les gens aiment ce qui est unique. Voilà.

Le X1 est un peu différent en ce sens qu’il n’est pas si unique que ça, surtout lorsqu’on le compare à ses compagnons d’écurie, les X2 et X3. La situation est un peu moins nébuleuse maintenant que la Série 3 Touring n’existe plus, mais quand même, comment mettre de l’ordre dans tout cela ? Et quelle part du gâteau est réservée au X1 ?

Et bien, au chapitre des ventes, il se situe exactement entre les deux autres. Le BMW X1 est aussi le moins cher des trois, même s’il est un peu plus gros que le X2, plus récent. Et bien que cela puisse surprendre considérant sa taille, il partage en fait sa plateforme et son rouage avec la Mini Cooper Countryman, plutôt qu’avec la BMW Série 3.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Heyman

Conséquemment, le portrait se précise : le X1 fait partie de la gamme de véhicules d’activités sportives de BMW, une qui ne cesse de s’agrandir, mais c’est aussi le mélange parfait entre trois véhicules différents. Vous me suivez jusqu’ici ?

Pour 2020, le X1 profite d’une robe retravaillée. Ça prend la forme d’une calandre plus grande, de nouveaux phares avec ampoules hexagonales, de feux avec accents à DEL (une belle caractéristique, il faut le dire) et de quelques nouvelles couleurs, dont Misano Blue qui est visible sur notre modèle d’essai.

À l’intérieur
L’intérieur est moins accueillant. C’est assez sombre dans l’ensemble et le fait qu’il soit équipé de l’ancienne version du système multimédia iDrive 6, contrairement aux grands écrans de la nouvelle génération iDrive 7 que l’on trouve avec les plus gros X5 et X7, n’arrange rien. Le groupe de jauges est traditionnel, avec deux unités, tandis que l’écran principal n’est pas configurable ni plus lumineux, comme avec le nouveau système.

Photo : D.Heyman

Heureusement, mon modèle d’essai était équipé d’un toit ouvrant pleine longueur (option), ce qui permet d’avoir beaucoup plus de lumière à l’intérieur. Vous pouvez toujours choisir d’y aller pour un intérieur de couleur plus claire également. Il sera plus salissant, mais plus accueillant.

Heureusement, comme il s’agit d’une BMW, on trouve un siège avant bien adapté au conducteur, surtout dans le cas du siège sport qui équipait mon modèle. Ce dernier est également doté d’un réglage lombaire, ce qui n’est pas le cas du siège standard. Franchement, c’est décevant, car le support lombaire est presque la norme dans les véhicules de luxe de nos jours. Comme avec d’autres BMW, la console centrale est bien orientée vers le conducteur, ce qui donne une impression de cockpit, ce que j’ai toujours apprécié dans les produits du constructeur munichois.

Les sièges arrière sont très bien, mais l’espace pour les jambes pourrait être plus généreux. Les dimensions globales du X1 sont vraiment celles d’une grande voiture compacte. Conséquemment, on obtient ce à quoi on s’attend. Ce qui est moins attendu, c’est le volume de la soute à bagages qui, grâce aux dimensions du X1, est généreux, tant en largeur qu’en hauteur. Bien que la longueur soit moindre que dans un X3, il y a un grand bac de rangement sous le plancher, ce qui est parfait pour les objets à cacher des regards indiscrets ou le matériel mouillé qu’on ramène de la pente de ski. Parlant de la piste de ski, les sièges arrière sont rabattables 40/20/40, ce qui permet de glisser des objets plus longs.

Photo : D.Heyman
Photo : D.Heyman

Sur la route
Bien que le X1 soit équipé de la transmission intégrale xDrive, la quantité de temps qu’il risque de se trouver en condition « hors route » sera limitée. De son côté, le système xDrive agit comme un rouage intégral à plein temps, bien que la majeure partie de la puissance soit envoyée aux roues arrière en temps normal. Qu’il soit un VUS ou pas, le X1 est, après tout, un BMW, et les BMW ont toujours été réputés pour le plaisir de conduite qu’ils proposent. Et quelle est la meilleure façon d’obtenir un rendement sportif ? En envoyant le plus de puissance possible aux roues arrière. Bien sûr, il ne faut que quelques millisecondes pour que 100 % de celle-ci soit répartie vers l’essieu avant si un patinage est détecté, ce qui permet d’avoir l’esprit tranquille lorsque les conditions sont difficiles.

Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de mettre le système à l’essai, mis à part quelques moments sur des routes glissantes sous la pluie. J’ai tenté de déstabiliser le X1 sur un lit de feuilles mortes, mais il n’a rien voulu savoir. La puissance est modeste, donc pour faire chasser l’arrière il faudrait des conditions très enneigées ou glissantes. La pluie ne suffira pas à déjouer ce système de transmission intégrale et pour la plupart des conducteurs, c’est probablement une bonne chose. Le X1 demeure un petit VUS compétent.

Photo : D.Heyman

La puissance est fournie par un 4-cylindres turbo de 228 chevaux et 268 livres-pieds, un moteur qui travaille de concert avec une transmission à huit rapports. Il n’y a pas de boîte manuelle au menu, mais vous pouvez profiter de palettes au volant et je les ai utilisées assez souvent. Elles sont très réactives et permettent de doser la puissance. Même avec ses VUS d’entrée de gamme, BMW n’a pas oublié qu’elle s’adressait à des passionnés de conduite.

Et, lorsqu’on y pense, c’est en quelque sorte la clé du X1 ; maintenant que la Série 3 Touring a été bannie de l’Amérique du Nord, c’est avec le X1 qu’on retrouve l’aspect pratique d’une familiale, mais aussi les performances et la maniabilité d’une voiture compacte. Pour cela seulement, il mérite d’être considéré.

On aime

Aspect pratique de la familiale, performances de la berline compacte
Nouveaux éléments stylistiques
Sièges arrière rabattables en proportion 40/20/40
Tenue de route

On aime moins

Espace arrière restreint
Intérieur sombre
Système multimédia d’ancienne génération
Une option plus puissante serait la bienvenue

La concurrence principale

Audi A4 Allroad
Land Rover Range Rover Evoque
Mercedes-Benz C-Class familiale
Mini Countryman ALL4

Photo : D.Heyman

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
BMW X1 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
BMW X1 2020
bmw x1 2020
BMW X1 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos du BMW X1 2020