Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Z4 3.0i roadster 2005

BMW Z4 3.0i roadster 2005

Germanique comme pas une... Par ,

Germanique comme pas une...

Photo - Antoine Joubert
Mais pourtant, chacun des exemplaires de la Z4 prend naissance aux États-Unis, plus précisément à Spartanburg en Caroline du Sud, où BMW assemble également l'utilitaire X5. Curieux me direz-vous ? Certainement, car s'il y a une voiture chez BMW qui transmet son caractère germanique, c'est bien la Z4. Comme vous le savez sans doute, ce roadster aux lignes peu orthodoxes est venu succéder à la Z3, qui a connu ses premières heures de gloire avec un dénommé James Bond à son volant. Depuis 2003, BMW propose donc la Z4, une voiture qui n'a pas manqué de faire jaser lors de son apparition, principalement pour son look. Cette année, la Z4 est reconduite sans changement d'importance, si ce n'est qu'au niveau de quelques différences d'options.

Design

Photo - Antoine Joubert
Oeuvre de M. Chris Bangle, la Z4 démontre comme sa devancière une force de caractère indéniable. Cependant, certains se plaignent de la forme biscornue des bas de caisse, ainsi que de quelques autres détails esthétiques pour le moins inhabituels. Personnellement, je dois avouer que j'étais très réticent à accepter la nouvelle tendance en matière de design chez BMW. Toutefois, après avoir expérimenté plusieurs modèles de la marque, et après avoir fait l'essai de la Z4 pendant une semaine, j'ai changé mon fusil d'épaule. Je considère aujourd'hui que la ligne de ce roadster est avant-gardiste, et qu'elle se distingue magnifiquement de la concurrence, de plus en plus populeuse. Caractérisée par un long museau et par un petit coffre quasi triangulaire, la voiture évoque la performance à l'état pur. Ajoutez à cela une ceinture de caisse qui descend vers l'arrière et des ailes élargies, et vous obtenez une voiture au look très athlétique. Quant aux clignotants latéraux, qui intègrent brillamment le logo de la firme bavaroise, ils font partie des nombreuses touches originales qui font de la Z4 une véritable réussite esthétique.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Franchement, un tableau de bord moins austère m'aurait semblé plus agréable à l'oeil. Débordant de garnitures métalliques, la planche de bord n'est certainement celle qui met du piquant et de la chaleur dans l'habitacle de la Z4. En revanche, l'éclairage rougeâtre de l'instrumentation, ainsi que l'éclairage d'ambiance apportent plus de personnalité dans cet environnement. Pour plus de caractère, il est heureusement possible d'opter pour une sellerie de cuir de couleur contrastante, qui comprend également les appliques intérieures des portières. Notre modèle d'essai, pourvu d'une carrosserie de couleur argentée, proposait un cuir noir et bleu, dont l'aspect visuel était carrément génial.

Photo - Antoine Joubert
Par rapport à la Z3, la grande amélioration de cet habitacle concerne l'espace disponible. Les deux occupants peuvent désormais prendre place en tout confort, sans jamais se sentir à l'étroit. Les sièges sport disponibles en option sont fortement conseillés si vous êtes du genre à pousser votre voiture à la limite. Non seulement, les supports latéraux sont davantage proéminents, mais les nombreux ajustements permettent une position de conduite supérieure. Naturellement, les espaces de rangement à l'intérieur de la Z4 sont comptés. Toutefois, on apprécie l'immense vide-poche situé entre les dossiers des sièges, qui se verrouille automatiquement lorsqu'on fait de même avec la voiture.