Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Buick Enclave Haut de gamme 1SN 2013 : essai routier

Buick Enclave Haut de gamme 1SN 2013 : essai routier

Que s'est-il passé? Par ,

J'ai conduit tous les gros multisegments à plateforme Lambda de General Motors (incluant le défunt Saturn Outlook) et j'ai toujours adoré. Je me suis servi d'un Chevrolet Traverse pour un voyage estival et j'ai paradé au volant d'un GMC Acadia Denali.

Mais que s'est-il passé depuis ce temps? Je viens tout juste d'essayer le Buick Enclave 2013 renouvelé et ce fut loin d'une partie de plaisir. Mon exemplaire n'avait pas encore beaucoup roulé et sa boîte automatique semblait n'en faire qu'à sa tête. Tantôt, elle refusait de passer à un rapport supérieur; tantôt, elle retardait les rétrogradations. Bref, elle m'a causé de vrais maux de tête.

J'ai parcouru plus de 1 500 kilomètres au cours de la semaine et, peu importe la situation, la boîte ne voulait pas m'obéir. Il va sans dire que mon expérience de conduite en général a été grandement affectée, m'empêchant d'apprécier le tableau de bord modernisé, l'espace abondant et le roulement très confortable.

En définitive, la consommation déplaisante de 14,5 L/100 km (dont mille kilomètres sur l'autoroute), les accélérations laborieuses et l'absence de plusieurs commodités qu'on retrouve pourtant dans des véhicules beaucoup moins dispendieux m'ont repoussé du Buick Enclave Haut de gamme 2013.

Allure plus dynamique
La renaissance de la marque Buick se traduit par de nouveaux modèles franchement plus attrayants côté design. Est-ce que ce sera suffisant pour séduire une plus jeune clientèle? Ça reste à voir. Au-delà de l'image des véhicules, il y a celle de la marque...

Le faciès redessiné donne un air plus dynamique au Buick Enclave 2013. Idem pour les feux arrière à DEL. Ces changements sont subtils, bien sûr, mais ils permettent quand même de différencier le modèle 2013 du précédent.

Plus de classe, manque d'équipement
L'habitacle bénéficie lui aussi de cette cure de rajeunissement, en particulier le tableau de bord. La nouvelle dose d'élégance fait paraître le décor moins « quétaine », si je peux me permettre. Le Buick Enclave Haut de gamme 2013 que j'ai testé arborait du cuir sur plusieurs surfaces, ce qui apportait une nette touche de prestige.

Les commandes de climatisation repensées sont belles et soignées. J'aime beaucoup le fait que l'affichage de la température se retrouve sur les molettes. En revanche, je déplore le manque de rangement à portée de main, surtout dans la console. Avec deux grands verres de café et une paire de téléphones, il ne reste plus d'espace pour quoi que ce soit.

Par ailleurs, j'ai eu de la difficulté à trouver une position de conduite confortable. Au moins, les places arrière se révèlent très spacieuses et conviviales lors des longs voyages. De même, le coffre est énorme.

L'absence de nombreuses commodités telles que des vitres à montée/descente automatique (autre que celle du conducteur) ainsi qu'un volant et des sièges arrière chauffants est impardonnable dans un véhicule Buick qui se dit « haut de gamme ». Le Hyundai Santa Fe SE AWD 2013, que nous essayons présentement à long terme, les réunit toutes pour aussi peu que 35 299 $.

Vénérable V6
Tous les Buick Enclave 2013, allant du modèle de base (41 525 $) jusqu'au Enclave Haut de gamme à transmission intégrale que j'ai évalué (53 370 $), renferment un V6 de 3,6 L développant 288 chevaux. C'est amplement suffisant, à mon avis, pour propulser ce costaud multisegment de 2 241 kilos (4 940 livres).

Malheureusement, la boîte automatique Hydra-Matic de nouvelle génération gâche tout. En théorie, elle devait rendre la conduite plus douce, mais en pratique (dans mon cas, du moins), je crois plutôt qu'on l'a programmée pour faire le contraire.

Les passages étaient saccadés et, même avec une pression graduelle et modérée sur l'accélérateur, les rapports demeuraient engagés beaucoup trop longtemps, et ce, sans raison. Au moment opportun, la boîte refusait de rétrograder afin de me permettre d’effectuer un dépassement rapide. Une fois, elle est même restée dans le vide pendant deux secondes; j'ai failli péter les plombs!

Conduite typique de Buick
Ce sous-titre possède une connotation négative, j'en suis conscient, mais il décrit bien ce que nous réserve l'Enclave 2013. Le roulement est excellent, bien équilibré et pas du tout affecté par les roues de 20 pouces ni les pneus à profilé surbaissé disponibles en version Haut de gamme. En fait, le véhicule demeure calme et imperturbable sur l'autoroute.

Par contre, la direction surassistée manque de mordant, à l'image du reste de l'Enclave. La suspension entièrement indépendante gère bien les transferts de poids, nonobstant un certain roulis de caisse en conduite plus agressive.

Dernier commentaire : je n'aime pas les freins du Buick Enclave 2013. La pédale offre une sensation spongieuse, les étriers déçoivent par leur vitesse d'exécution et, une fois pressés contre les disques, ils produisent des freinages médiocres.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Buick Enclave 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Buick Enclave Haut de gamme TI 1SN 2013
    Buick Enclave Haut de gamme TI 1SN 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article