Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cadillac CTS coupe AWD 2011 : essai routier

Cadillac CTS coupe AWD 2011 : essai routier

Moderne et classique Par ,

La marque Cadillac fait partie de l’histoire, et évoque beaucoup de souvenirs. Autrefois symbole ultime de la réussite sociale, il lui a fallu passer par une période difficile pour atteindre le statut qu’elle a repris aujourd’hui. Et une bonne part de cette gloire retrouvée, Cadillac la doit au renouveau de la CTS, et à ses déclinaisons, comme la CTS coupé.

À partir de 47 625 $, la CTS coupé représente un rapport qualité prix vraiment intéressant. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

Évidemment, on ne parle plus ici des voitures de grande taille, qui dominaient littéralement leur marché. La nouvelle vision de Cadillac, concerne la voiture de luxe, avec en plus tout ce que les anciennes générations ne pouvaient pas proposer, incluant des sensations de conduite.

Du style à revendre
Les nouvelles Cadillac dans leur ensemble ne laissent personne indifférent. Les lignes carrées, les arêtes nombreuses, inspirées des anciens avions chasseurs et furtifs, soit attirent le regard, soit font littéralement fuir les amateurs.

J’avoue avoir un faible pour ce genre de design, plus exclusif et bien recherché. Ce qui s’attise davantage avec la version coupé de la CTS.

Je me rappelle en effet, lors de la présentation du prototype dans les Salons, l’enthousiasme soulevé par la forme unique de ce coupé. Il reprend bien sûr la partie avant de sa sœur berline, mais propose un arrière relevé, découpé et une ligne de toit tellement définie qu’elle donne à la voiture une allure de missile qui fend l’air.

En vérité, on se rapproche sensiblement de la première voiture concept.

L’intérieur est magnifique. Des matériaux de qualité bien assemblés, une instrumentation simple et facile d’utilisation, et une gamme complète d’accessoires rendent l’habitacle de la CTS coupé agréable à vivre.

Pour moi, ce qui prime, ce sont les sièges. Ils offrent du confort pour les grands trajets et malgré un bon support en courbe, ils s’ajustent aisément, et permettent de trouver la meilleure position de conduite du bout des doigts.

On ne néglige pas les passagers non plus, puisque l’espace qui leur est réservé, abonde, et le dégagement pour les jambes suffit plus qu’amplement même si, comme dans tous les coupés, il faut travailler un peu pour y avoir accès.

L’intérieur est magnifique. Des matériaux de qualité bien assemblés, une instrumentation simple et facile d’utilisation. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)