Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Chevrolet Bolt 2019 : Un Shock pour le système!

Depuis ses débuts en 2017, la petite Bolt de Chevrolet a reçu de nombreux éloges de la presse automobile - bien que les ventes tardent à décoller, surtout quand on la compare à la Nissan LEAF, un favori des favoris dans le marché des voitures électriques. Elle est plus petite que ce modèle et moins raffinée à l’intérieur, mais en revanche son autonomie est beaucoup plus grande. Voici les résultats de notre essai de la luciole de Chevrolet !

Un éclair de génie
Chez Auto123.com, nous avons été impressionnés comme bien d’autres l’an dernier par la petite Bolt, qui a d’ailleurs été nommée le Véhicule vert de l’année 2018 lors de l’annonce de nos prix Auto123.com, en novembre dernier. Et en 2019? La nouvelle édition est à nouveau un de nos finalistes, aux côtés de la Nissan LEAF et de la Tesla Model 3.

Le concept de la Bolt, qui s’applique autant au nouveau modèle 2019 qu’au modèle sortant, est celui d'une voiture pour laquelle l'essentiel de l'investissement du constructeur automobile, en termes de ressources, de temps, d'énergie et de coût, est orienté vers le fonctionnement du groupe motopropulseur et la performance de la voiture au niveau de la consommation. On s’est donc assuré de lui fournir une plus longue autonomie, et la voiture bénéficie d’une mécanique qui, à défaut d’être très musclée, permet une accélération initiale très vive (0 à 100 km / h en 6,5 secondes, ce n’est pas mauvais pour une luciole!).

Le bloc-batterie est placé sous le plancher du véhicule et donne à la voiture un centre de gravité très bas, ce qui contribue à faire oublier un peu l’absence d’un système de traction intégrale.

Photo : D.Boshouwers

Le revers de la médaille avec une telle philosophie est que l’intérieur est plutôt dépouillé et minimaliste et qu’une grande partie de son contenu est en plastique dur (une partie du tableau de bord m’a même rappelé un peu trop la styromousse!).

Cela dit, les sièges - et l'intérieur dans son ensemble – sont loin d’être inconfortables, et j'ai en fait trouvé que le dégagement pour les jambes à l'avant était assez ample, mieux que ce que j’ai vécu dans la Toyota C-HR, une voiture au design plus branchée. L’espace dans la deuxième rangée est bien plus limitée, c’était inévitable, mais le niveau de confort est parfaitement acceptable pour les courtes randonnées urbaines.

Quant au coffre, il offre 478 litres d'espace de chargement avec les sièges arrière relevés. Ce n’est pas énorme; je l’ai rempli à fond assez rapidement lors d’une visite chez Costco. Le test du sac de hockey? Réussi. Et deux sacs de hockey? Euh, non. La LEAF, plus grande de dimension, offre beaucoup plus à ce niveau - 668 litres pour être exact. Mais bon, on ne peut quand même pas s’attendre à des miracles de la part une petite luciole !

Même si son décor est minimaliste, l'intérieur est doté de toutes les fonctionnalités de base que les consommateurs ciblés – jeunes urbains, surtout -  exigent. Il y a l’intégration d’Apple CarPlay et d’Android Auto, accessibles via l'écran tactile de 10,2 pouces, ainsi que la clé à capteur  de proximité et le démarrage par bouton-poussoir. Ajoutez l’ensemble confort et commodité et vous obtenez un volant et des sièges avant chauffants; l’ensemble Confidence II (jadis disponible uniquement dans la version haut de gamme Premier, et maintenant offert en option avec le LT de base) comprend davantage de systèmes de sécurité.

Photo : D.Boshouwers

Quoi de neuf pour 2019
Très peu, en fait. On peut maintenant régler plus précisément la fonction de terminaison de charge afin d'éviter des coûts de charge inutiles. La mode de conduite Low a été modifiée pour que la Bolt, lorsque stationnaire, ne bouge pas quand la ceinture de sécurité du conducteur est détachée. Chevrolet a également ajouté de nouveaux boutons distincts pour la climatisation et le chauffage.

Choc !
La nouvelle Bolt est proposée avec trois nouvelles options au niveau de la couleur extérieure pour 2019 : Green Mist Metallic, Slate Grey Metallic et Shock. Cette dernière est en fait jaune, jaune comme une balle de tennis, et c’est elle qui habillait notre voiture d’essai - consultez notre galerie de photos.

Cette couleur, Shock, ne convient pas à tout le monde -  certains collègues l’ont trouvée carrément révoltante - mais personnellement je n’ai pas été trop dérangé. De toute façon elle correspond tout à fait à l’image que Chevrolet veut projeter avec sa jolie petite citadine électrique. Vous souvenez-vous de la nouvelle Beetle lors de sa renaissance? Même principe. Je m'attendais presque à trouver un pot de fleurs en plastique à l'intérieur de ma Bolt ! De toute façon, je ne crois pas que Shock serait mon choix de couleur si je décidais d’acheter une Bolt, mais en revanche ça rendait la voiture très facile à repérer dans le stationnement de Costco !

Photo : D.Boshouwers

Autonomie
La Chevrolet Bolt 2019 offre aux conducteurs la même autonomie officielle qu’avant, soit une distance raisonnable de 383 km. C’est à peu près suffisant pour soulager l’angoisse de la panne, bien que cette charge ne permette que de faire environ la moitié du trajet Montréal-Toronto avant qu’un arrêt de recharge soit nécessaire.

Au sujet de ce chiffre, il faut souligner qu’il s'agit d'un nombre optimal fourni par le fabricant. Dans des conditions réelles, par exemple lorsque les températures se stabilisent à peine au-dessus du point de gel comme fut le cas lors de mon essai d'une semaine, l’autonomie sera moindre. Une période de chargement de 30 heures sur la prise de courant « normale » de mon domicile a permis à la batterie de se recharger complètement – mais avec une indication pour 340 km et ce, dans un meilleur scénario. L'indicateur du tableau du bord affichait une réelle autonomie de 290 km si je me permettais de conduire comme une personne typique.

On s’entend que ce chiffre 290 km s’éloigne drôlement du 383 avancé par Chevrolet. Toutefois, lorsqu'elle est utilisée principalement pour faire l’aller-retour au travail et faire des courses en ville, la Bolt 2019 offre certainement une autonomie suffisante pour être pratique. Le système de freinage par récupération de la voiture, quant à lui, fonctionne bien et rallonge un peu l’autonomie lorsque la Bolt circule en ville. J'aurais aimé voir le système intégré dans la pédale d'accélérateur, à la manière de l'e-Pedal de la LEAF, mais dans les deux cas, on peut au moins se sentir récompensé chaque fois qu’on doit subir un embouteillage.

Photo : D.Boshouwers

Ceux qui magasinent une citadine électrique dans les semaines et mois à venir voudront tenir compte de l'arrivée imminente de la version électrique du Hyundai Kona, qui promet une autonomie record de 415 km. Si ce chiffre s’avère précis ou presque, et dépendant du prix que Hyundai lui apposera, le Kona pourrait rapidement changer la donne dans le segment - ce qui pourrait être inquiétant pour la Bolt, et la LEAF de Nissan d’ailleurs. Tel est le sort des voitures électriques, qui luttent dans un segment automobile en pleine mutation.

Prix
Il faut avouer qu’avec la Bolt, vous payez une bonne somme au départ pour ce qui est quand même une petite voiture. Le prix de départ de 43 000 $ de l’année dernière passe en 2019 à 44 800 $ pour la version LT et à 49 800 $ pour la Premier.

Face à ces prix, il est important de respirer par le nez. Les remises pour les véhicules vertes offertes dans les provinces de Québec et de Colombie-Britannique permettent de récupérer une fraction du prix d’achat. Ensuite, il faut calculer les économies en carburant et en entretien sur une période de, disons, cinq ans. Au bout du compte, le bilan sera positif.

N’empêche que le prix à payer initialement est assez élevé. De plus, il y a le Kona électrique qui se pointe à l’horizon. Derrière lui, d’autres modèles novateurs feront leur entrée, et qui sait ce qui se produira au niveau des prix exigés, ou encore des remises offertes par les gouvernements provinciaux ou par le fédéral ?

Mais bon, maintenant c’est maintenant. Et si, en tant que consommateur, vous voulez réellement choisir un mode de transport plus vert, le temps de passer à l’électrique est peut-être venu.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
86%
Chevrolet Bolt EV 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Chevrolet Bolt EV 2019
chevrolet bolt-ev 2019
Chevrolet Bolt EV 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos de la Chevrolet Bolt 2019