Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM croit qu’elle va dominer le marché de l’électrique… d’ici une dizaine d’années

General Motors croit fermement que d’ici une décennie (plus ou moins), elle va être la chef de file mondiale dans l’univers de la voiture électrique. Si la firme juge nécessaire d’affirmer une telle chose, c’est qu’elle sent qu’ailleurs, on s’active drôlement plus rapidement pour effectuer l’inévitable transition vers la chose électrique.

Bien sûr, il y a Tesla qui, de par sa nature, a révolutionné la façon de voir et de concevoir la voiture électrique. Si GM a devancé la boîte californienne avec le lancement de sa Bolt avant la Model 3, ses ventes ne se comparent pas à celles du bébé d’Elon Musk. Jusqu’ici, quelque 36 000 Bolt ont été écoulées alors qu’au troisième trimestre de cette année seulement, 56 000 Model 3 ont été livrées.

Photo : D.Boshouwers

Ajoute à cela les annonces répétées de Volkswagen concernant l’arrivée massive de véhicules électriques sur le marché et vous comprendrez que chez GM, on commence à sentir la soupe chaude.

Voilà pourquoi l’entreprise prend le temps d’expliquer qu’elle est loin d’avoir abandonné le combat. En fait, GM se voit comme la grande championne de l’électrique… le temps de rattraper la concurrence.

« Nous croyons que nous allons mener l’industrie quelque part au cours de la prochaine décennie », a déclaré Mike Ableson, le vice-président de la stratégie globale chez GM, lors d’une conférence de presse.

Selon lui, la compagnie a suffisamment de temps devant elle pour se positionner comme la référence dans ce nouveau marché. Il croit que la voiture à essence demeurera le cœur des affaires de l’entreprise pour au moins deux autres décennies, mais il admet du même élan que ça bouge rapidement.

Questionné à savoir si GM envisageait l’idée d’une camionnette électrique, puisque l’on sait que ce segment est le plus populaire en Amérique du Nord, il a rejeté l’idée.

Photo : D.Boshouwers

On sait que GM prépare une offensive en matière de véhicules électriques et qu’au cours des prochaines années, le portfolio du groupe va être passablement transformé.

Ce qui est certain, c’est que la lutte risque d’être fort intéressante entre GM et Volkswagen. Quant à Tesla, elle demeure, pour l’instant, dans une ligue à part aux yeux des consommateurs lorsque vient le temps d’identifier une marque référence en matière de véhicules électriques.