Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Cruze Eco 2011 : essai routier

Chevrolet Cruze Eco 2011 : essai routier

Une Cruze axée sur l'efficacité énergétique Par ,

Me voici au volant d'une Chevrolet Cruze Eco 2011 de couleur Argent givré métallisé. Direction : Port Perry, en Ontario.

Ma première impression de la Cruze Eco est qu'elle conserve essentiellement la même belle personnalité, la stabilité, le calme et l'espace. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)

Avec la Cruze, GM effectue un retour en force dans le créneau des voitures compactes. Sa toute nouvelle version, baptisée Eco, en fera une vedette parmi les championnes de l'économie d'essence (excluant la Volt électrique, bien sûr).

On parle moins de la Cruze régulière quand la discussion tourne autour des véhicules peu énergivores parce que celle-ci se démarque beaucoup plus par ses autres qualités et que Chevrolet n'offre pas de voitures hybrides ou à moteur diesel.

Ma première impression de la Cruze Eco est qu'elle conserve essentiellement la même belle personnalité, la stabilité, le calme et l'espace. Je dois aussi ajouter la charmante boîte de vitesses ainsi que le moteur à la fois raffiné et généreux en couple.

Mais comme on pouvait s'y attendre, la transformation de Cruze ordinaire à Cruze Eco apporte son lot de changements. Les ingénieurs de GM n'ont pas simplement réduit la cylindrée et dit : « merci, bonsoir! ». Ils ont travaillé à différents endroits, toujours avec intelligence et subtilité.

Au chapitre de l'aérodynamisme, la Chevrolet Cruze Eco 2011 emploie une jupe frontale, des panneaux aérodynamiques sous la carrosserie, un aileron arrière, une garde au sol abaissée de même qu'un système automatique de volets d'air derrière la calandre supérieure. À faibles vitesses, ce système refroidit le moteur en laissant l'air traverser la calandre. Aux vitesses de route, les volets se ferment pour améliorer l'aérodynamisme et optimiser le rendement écoénergétique sur route.

Soulignons de plus les pneus de 17 pouces à faible résistance au roulement et les jantes en alliage ultra légères. Il en résulte un coefficient de traînée d'à peine 0,298 – comparativement à 0,33 pour la berline de série.

Au plan mécanique, le moteur Ecotec turbocompressé de 1,4 litre fait équipe avec une boîte manuelle optimisée pour sauver de l'essence. Son sixième rapport étiré permet d'abaisser substantiellement le régime sur l'autoroute.

Soulignons de plus les pneus de 17 pouces à faible résistance au roulement et les jantes en alliage ultra légères. (Photo: Mike Goetz/Auto123.com)