Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet HHR SS 2008 : essai routier

Chevrolet HHR SS 2008 : essai routier

Du plaisir pour toute la famille Par ,

Lorsque, il y a un an et demi, GM a lancé les roadsters Pontiac Solstice GXP et Saturn Sky Red Line, nous étions impressionnés par la puissance et la consommation de carburant de leur nouveau moteur turbocompressé de 2 litres. Sans surprise, le fabricant a décidé de le partager avec d'autres modèles, la Cobalt et le HHR, notamment. Certaines rumeurs en faisaient même la motorisation de base de la prochaine Camaro.

La SS se démarque avec sa partie inférieure proéminente du pare-chocs avant qui a l'air d'une gueule de bouledogue.

Alors, pour ceux qui cherchent un véhicule sportif, mais qui ont un besoin criant d'espace pour la famille grandissante, la HHR SS constitue une option intéressante.

Regardez-moi !
La SS se démarque des modèles LS et LT en proposant des ajouts cosmétiques, dont la partie inférieure proéminente du pare-chocs avant qui a l'air d'une gueule de bouledogue. Cela suscite des opinions partagées, mais l'espace est nécessaire pour avaler de l'air afin de refroidir le turbo.

Parmi les autres caractéristiques visuelles, notons un pare-chocs arrière unique, des jupes latérales de bas de caisse, un aileron arrière et de magnifiques jantes de 18 pouces chaussées de pneus P225/45R18. Le mélange de ces caractéristiques et du style rétro de la HHR peut sembler bizarre, mais le résultat est bien réussi. À l'intérieur, un indicateur de suralimentation du turbo est fixé au pilier A; on remarque également des sièges sport spécifiques à la SS.

Puissance sans (trop de) compromis
La SS reçoit le 4-cylindres en ligne turbocompressé de 2 litres à 16 soupapes et à injection directe. Grâce aux 260 chevaux et au couple de 260 livres-pied, les performances de la HHR sont intéressantes : elle atteint les 100 km/h en 7,5 secondes et boucle le quart de mille en 15,6 secondes à 148 km/h.

Même si le moteur affiche une puissance intéressante sur le papier, cette puissance arrive graduellement, sans vous étirer le cou, quand le turbo se met en marche, mais le moteur n'a pas une sonorité très sportive. On ressent évidemment de l'effet de couple lors d'accélérations à plein régime, mais ce n'est rien de révoltant.

Grâce aux 260 chevaux et au couple de 260 livres-pied, la HHR atteint les 100 km/h en 7,5 secondes.