Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Malibu 2008 : premières impressions

Chevrolet Malibu 2008 : premières impressions

Le bond d'une génération Par ,

Le bond d'une génération

Les Twisted Sisters à plein régime (We're Not Gonna Take It, pour les mélomanes amateurs), l'habitacle rempli des vocalises plus ou moins cacophoniques de ses occupants, la Chevrolet Malibu sillonne la route 101 au coeur de la Californie.

La très attendue Malibu 2008 fera son entrée en concession sous peu.

À son bord, deux journalistes canadiens dont votre humble serviteur, et Chris Hay, responsable du Marketing pour la nouvelle Malibu (et un chanteur pas trop mauvais faut-il admettre). L'objectif : compléter une randonnée de quelque 350 kilomètres au volant de la toute nouvelle Chevrolet Malibu 2008 totalement redessinée. Un périple d'une journée sous le chaud soleil de la Californie, qui a permis de découvrir une nouvelle génération de Malibu dont les qualités sont nettement supérieures à celles des anciennes versions.

De la gueule
D'entrée de jeu, la nouvelle Malibu a une belle gueule. On a totalement redessiné le véhicule, utilisant une calandre double du plus bel effet et conférant une allure nettement plus sportive. Le nez plus plongeant, les phares allongés et la silhouette générale sont des éléments qui, sans équivoque, constituent une nette réussite.

Seul l'arrière me fait un peu tiquer, malgré de belles promesses. Les feux de freinage à double niveau - un en hauteur et l'autre tout en rondeurs - donne bien une allure intéressante, mais la finition simple du coffre, légèrement surélevé par ailleurs, n'est pas sans rappeler certaines autres berlines plus anonymes.

Malgré tout, il faut l'avouer, la nouvelle Malibu n'est pas étincelante, mais a certes plus de panache que son ancienne version. Et ô bonheur, l'étrange version Maxx a été complètement abandonnée, ce qui, simplement en matière d'esthétique, mérite déjà une bonne note. On a tout de même conservé quelques souvenirs de cette voiture; en effet, c'est sur sa taille allongée qu'on s'est basé pour déterminer l'espace intérieur de la nouvelle génération.

Mentionnons la beauté du nouvel habitacle qui ressemble davantage à un cocon bien aménagé. Les détails de finition sont abondants et bien réussis, notamment, un petit filet métallique ou de bois qui sillonne tout le long de la planche de bord jusque dans les portières. Tout ce style, sans pour autant négliger l'ergonomie, puisque les commandes sont toujours aisément accessibles et faciles à manipuler. Pour ce qui est des cadrans, on peut les consulter sans aucune retenue.

Fenêtres acoustiques, panneaux insonorisants, la nouvelle Malibu compte aussi sur un haut niveau de recherche en matière d'insonorisation, ce qui lui permet d'avoir un l'habitacle le plus silencieux de sa catégorie, selon GM, ce qui se vérifie d'ailleurs sur la route.

L'habitacle est caractérisé par un assemblage beaucoup plus rigoureux que sur les générations précédentes.