Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet Trax 2LT à TI 1SE 2013 : essai routier

Chevrolet Trax 2LT à TI 1SE 2013 : essai routier

Une très bonne idée, mais... Par ,

Je l'ai dit et je continuerai à le répéter: j'adore l'automobile! J'aime surtout les modèles qui se donnent une vocation bien précise, comme la
Scion FR-S, la Ford F-150, le Mercedes-Benz Sprinter et la Subaru Outback.

La première fois que j'ai regardé des images du nouveau Chevrolet Trax 2013, je pensais pouvoir l'ajouter à cette liste. En prenant possession du véhicule, j'ai tout de suite été charmé par sa drôle de bouille, que je qualifierais presque de mignonne. Malheureusement, lors de notre essai comparatif des petits multisegments alternatifs, j'ai vite déchanté.

Qu'est-ce que le Trax?
General Motors décrit le Chevrolet Trax 2013 comme un VUS « intelligent ». En réalité, il s'agit d'un multisegment compact qui complique encore davantage la définition d'un multisegment.

Opposé aux Hyundai Tucson, Volkswagen Tiguan, Mitsubishi RVR et Subaru XV Crosstrek de ce monde, le Trax laisse croire par son nom qu'il sait se débrouiller un peu en dehors de la route, mais ce n'est pas le cas. Bien qu'une transmission intégrale soit disponible, il demeure un utilitaire conçu expressément pour la ville, où son petit gabarit et sa grande manœuvrabilité en font le roi des espaces de stationnement.

Infos techniques
Le Chevrolet Trax 2013 exploite un moteur ECOTEC turbocompressé à quatre cylindres de 1,4 L. Celui-ci développe une puissance de 138 chevaux et un couple de 148 livres-pied. La version de base LS (18 495 $) mise de série sur une boîte manuelle à six rapports; l'automatique à six rapports qui figure en option accompagne également toutes les autres versions. Le Trax 2LT débute à 27 400 $ et, en choisissant le rouage intégral, il exige un supplément de 1 950 $.

Conduire le Trax
En dépit de sa faible cylindrée, le moteur turbo parvient à rendre la conduite intéressante en général. Évidemment, sa grande force est sa consommation moyenne inférieure à 10 L/100 km (de loin la meilleure des six enregistrées lors de notre journée d'essai comparatif). À vide, les accélérations s'avèrent correctes, mais avec quatre adultes à bord, le potentiel maximum du Trax est vite atteint.

La boîte automatique enchaîne les rapports avec adresse, bien qu'elle préfère y aller à son rythme. Bref, le Chevrolet Trax 2013 n'apprécie pas qu'on le bouscule ni qu'on lui mette de la pression. Équipé de la transmission intégrale, il négocie bien les routes enneigées, particulièrement en ville. En campagne, sa performance est cependant moins reluisante.

J'ai vite réalisé que les réglages de la suspension faisaient défaut. Le Trax maîtrise bien mal ses transferts de poids sur les routes sinueuses. La compression et la détente des amortisseurs font en sorte que le véhicule sautille et rebondit là où ses rivaux demeurent calmes et stables.

Si la direction engourdie offre peu de feedback, sa précision n'est heureusement jamais mise en doute. Quant aux freins, le début de course de la pédale ne produit aucun résultat ou presque, mais je dois avouer que la sensation ne m'a pas déconcerté autant que lors de mon essai de la Chevrolet Malibu 2013.

Malgré ses prouesses décevantes sur la grande route, le Trax reste un véhicule très confortable et compétent en milieu urbain. Voilà d'ailleurs pourquoi GM le vante comme étant le « VRAI aventurier des villes ».

Extérieur et intérieur du Trax
À mes yeux, l'aspect le plus charmant du Chevrolet Trax 2013 est son look extérieur. Avec un air de bouledogue enjoué et une posture trapue qui place les roues près des coins, il devient une monture idéale pour conquérir la jungle de béton.

En même temps, sa configuration haute répond joliment aux besoins d'une jeune famille. Toutefois, ne vous attendez pas à transporter plus de deux adultes (ou trois enfants) à l'arrière sans qu'on vous accuse de torture.

Malheureusement, le reste de l'habitacle déçoit beaucoup. Les designers de Chevrolet ont bien réussi à incorporer un grand nombre de compartiments de rangement, mais ils n'ont pas pensé à aménager le tout de façon harmonieuse. Le tableau de bord n'est qu'un ramassis de plastiques bon marché aux textures différentes et à l'assemblage lamentable.

Par contre, l'interface MyLink s'avère très belle à regarder et simple à utiliser. Elle réunit efficacement la musique, les vidéos, les téléphones intelligents et tout le tralala. Les sièges avant, la position de conduite et la visibilité en général m'ont aussi satisfait.

Le Trax et la concurrence
Comme nous l'avons découvert lors de notre essai comparatif des petits multisegments alternatifs, le Chevrolet Trax 2013 n'est pas un mauvais véhicule en soi, mais il ne déploie pas les efforts requis pour s'imposer face à la concurrence.

Le pire, probablement, c'est son prix. Notre modèle d'essai 2LT à transmission intégrale valait environ 29 000 $; or, contrairement à ses adversaires moins dispendieux, il n'incluait même pas de sièges chauffants ni de feux antibrouillard.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Chevrolet Trax 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Chevrolet Trax 2LT TI 1SE 2013
    Chevrolet Trax 2LT TI 1SE 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article