Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler 200 Limited 2011 : essai routier

Chrysler 200 Limited 2011 : essai routier

Plus près de la cible Par ,

Sans trop de surprise, le matériel de presse pour la Chrysler 200 2011 fait fréquemment référence à un « ancien » modèle, mais jamais le nom Sebring n'apparaît. Le constructeur ne veut surtout pas que la première chose à laquelle vous pensiez en regardant la nouvelle 200 soit sa vieille et défunte berline intermédiaire.

Les consommateurs à la recherche de luxe abordable, d'un design attrayant et d'une performance étonnante ont tout intérêt à essayer la Chrysler 200 2011. (Photo: Chrysler)

Pourtant, la 200 s'amène bel et bien comme la remplaçante de la Sebring. Elle repose sur une version largement modernisée de sa plateforme tout en mettant de l'avant un design, un équipement et des systèmes complètement repensés.

En quoi la Sebring décevait-elle? Eh bien, malgré son prix abordable, elle ne possédait vraiment pas la performance, le confort ni la sophistication nécessaires pour rivaliser dignement avec les gros canons de sa catégorie.

Avec une bonne dose de sang neuf et des millions de dollars en capital provenant de son alliance avec Fiat, Chrysler a entrepris un changement radical de son approche de conception et une revitalisation majeure de sa gamme de produits. La compagnie nous promet ses meilleurs véhicules à vie et fournit la Chrysler 200 2011 en exemple.

Métamorphose
Il ne semble pas s'agir d'une promesse en l’air. Forte d'une suspension améliorée, d'une insonorisation accrue et d'un tout nouveau V6, la 200 a ce qu'il faut pour donner raison à Chrysler. Tout empreint de classe, son design se voit couronné par le nouvel emblème ailé de la marque.

L'habitacle profite lui aussi d'une refonte complète. On y retrouve désormais des surfaces douces au toucher, des commandes plus modernes et, dans l'ensemble, un aménagement à la fois simple et élégant. Mon modèle d'essai Limited (le plus luxueux) arborait un décor intérieur presque entièrement noir, l'exception étant une série de garnitures chromées de même que plusieurs commodités recherchées, telles que des boutons pour la radio et le régulateur de vitesse sur le volant et un centre d'information pour le conducteur avec ordinateur de bord.

On retrouve désormais dans l'habitacle, des surfaces douces au toucher, des commandes plus modernes et, dans l'ensemble, un aménagement à la fois simple et élégant. (Photo: Chrysler)