Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler 300C SRT8 2007 : Essai

Chrysler 300C SRT8 2007 : Essai

Par ,

Sur la route et sur la piste avec le missile à 4 portes de Chrysler

Si vous lisez cet article, c'est parce que la redoutable Chrysler 300C SRT8 vous intéresse. Vous songez peut-être même à en acheter une.

Un petit conseil: commencez tout de suite à économiser de l'argent en vue de payer vos contraventions pour excès de vitesse.

Les ingénieurs de SRT sont un peu fous; ils ont créé une berline qui est assez luxueuse pour amener vos beaux-parents à l'église, assez rapide pour faire de la course en piste et assez... tout ce que vous voulez.
 
Bruyante et intimidante, la 300C SRT8 a un look qui laisse présager une puissance redoutable.

Équipement «hardcore»
Sous son capot se trouve un V8 HEMI de 6,1 litres qui transfère pas moins de 425 chevaux aux roues arrière. Mesurant 20 pouces de diamètre, ces dernières (et bien sûr les roues avant) cachent des freins Brembo tout aussi puissants que le moteur, tandis que les pneus de performance sont prêts à laisser de belles grosses traces noires sur l'asphalte au moindre contact du pied sur la pédale d'accélérateur. N'oublions pas les sièges avant aux appuis massifs qui enveloppent leurs occupants comme jamais ils n'ont été enveloppés auparavant. Bref, la 300C SRT8 est plus musclée et plus agressive qu'un vestiaire complet de combattants extrêmes du UFC.

Et n'allez pas croire qu'il s'agit d'une berline américaine obèse et peu maniable, car elle est assez furtive et explosive pour vous virer l'estomac à l'envers dans le temps de le dire.

Look d'enfer
Tout ce que je viens de décrire est emballé dans une des carrosseries les plus sexy jamais conçues par Chrysler -- la recette parfaite pour les mordus d'action et d'aventure. Les différences visuelles par rapport à la 300C régulière sont très subtiles mais, quand on scrute la voiture de plus près, on peut vraiment l'apprécier à sa juste valeur.

Un jour, alors que je suivais un autobus scolaire rempli de jeunes cadets, l'un d'entre eux a pointé ma voiture à ses camarades. En quelques secondes, toutes les vitres du côté gauche se sont ouvertes et plusieurs bras se sont agités dans les airs pour me demander de «clancher» l'autobus. C'est ce que j'ai fait.

Conduite et performance
Peu de mots arrivent à décrire adéquatement la férocité indomptable du moteur HEMI de 6,1 litres en pleine accélération. Il crie comme un rhinocéros en colère et livre une poussée qui nous colle au fond du siège dès que l'on écrase l'accélérateur. Son régime augmente jusqu'à 6500 tr/min et, à partir de 4500 tr/min, on sent un nouveau souffle. Je vous garantis que vous passerez votre temps à inventer des jurons tellement la force du moteur est impressionnante.
 
Le HEMI de 6,1 litres génère 425 chevaux et 420 lb-pi de couple.