Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Crossfire Roadster Limited 2005

Chrysler Crossfire Roadster Limited 2005

La SLK de l'Oncle Sam! Par ,

La SLK de l'Oncle Sam!

Présenté en 2001 au Salon de Détroit, le prototype Crossfire a suscité tant d'intérêt que les dirigeants de la marque ont choisi de concrétiser le projet. L'an dernier, Chrysler a donc dévoilé la version définitive du coupé Crossfire, qui en a mis plein la vue aux plus friands admirateurs de la marque. Il faut également mentionner que la Crossfire est le premier véhicule du constructeur, conçu en association avec Mercedes-Benz, qui prête à ce modèle, la majorité de ses composantes.

Après seulement quelques mois de commercialisation, Chrysler dévoile une seconde version de la Crossfire, la décapotable. Comme vous l'avez sans doute remarqué, la popularité des roadsters est sans cesse grandissante, si bien qu'aujourd'hui, chaque constructeur européen possède son petit roadster de luxe. En utilisant la plate-forme et les éléments mécaniques de l'actuel roadster SLK, Chrysler se devait donc de créer une version décapotable, à la hauteur des modèles conçus sur le vieux continent.

Avec cette version, le numéro trois américain propose désormais cinq cabriolets, que sont les Sebring, Viper, PT Cruiser, Crossfire et TJ. Il faut se rappeler que c'est Chrysler qui, en 1982, a réintroduit la première décapotable sur le marché américain, suite à l'abandon de ce type de carrosserie, considéré trop dangereux à l'époque. Ce modèle était la LeBaron, qui était construite sur la fameuse plate-forme K, utilisée à l'époque, à toutes les sauces. Il va sans dire qu'il est aujourd'hui difficile de compter le nombre de cabriolets disponibles sur le marché, mais c'est un peu grâce à Chrysler si ces modèles sont aujourd'hui si nombreux.

Carrosserie

Offrant à la fois une carrosserie rétro et futuriste, la Chrysler Crossfire ne peut se faire reprocher son manque d'audace. Comme le coupé, elle présente une allure racée, voire unique, qui fait immanquablement tourner les têtes. Inspirée de plusieurs voitures françaises et allemandes de la belle époque, la ligne de cette voiture a été conçue pour attirer les plus curieux acheteurs dans les salles de montre, et pour faire jalouser ceux qui ne peuvent qu'en rêver. Parmi les éléments stylistiques les plus notables, on remarque le museau tronqué décoré de son immense grille de calandre, ses jantes de 18 et 19 pouces, ses rainures sur le capot, ses prises d'air latérales et son cadre de pare-brise de couleur argentée.

Contrairement au roadster signé Mercedes-Benz, la Crossfire décapotable ne possède pas de toit rigide repliable. Sa capote est cependant automatisée, et se range sous un couvercle rigide rétractable. L'exercice de décapotage est sensiblement plus long que sur bien des concurrentes, mais 46 petites secondes suffisent pour vous permettre de rouler les cheveux au vent.