Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chrysler Town & Country Limited 2008 : essai

Chrysler Town & Country Limited 2008 : essai

Impressionnante, vraiment Par ,

Impressionnante, vraiment

Dans un créneau qui ne cesse de rétrécir, Chrysler tente une fois de plus de réinventer la fourgonnette. Après tout, c'est cette même entreprise qui a lancé ce type de véhicule dans les années 80. Alors, pas question de lancer la serviette.

La fourgonnette pour la famille qui a des goûts de luxe.

Mais une fourgonnette, à la base un véhicule pour transporter plein de monde ou plein d'objets, peut-elle se permettre d'afficher un prix de plus de 40 000 $ ? Avec un tel budget, nous aurions tendance à nous procurer un véhicule qui rehausserait notre image.

Élégante, mais...
Je ne connais personne qui magasine une fourgonnette pour son allure ou sa puissance : on se la procure avant tout parce qu'on a besoin d'espace pour la famille et pour le chien. Cependant, ce n'est pas parce qu'on a de la progéniture qu'on doive se contenter d'un véhicule peu excitant.

À cet égard, la Town & Country propose une silhouette agréable à l'oeil, un tantinet sexy même. Ses proportions sont tout juste correctes, et plusieurs éléments esthétiques ajoutent à son élégance : les phares à projection (au xénon dans la Limited), la courbure du hayon et les garnitures chromées sans excès.

Par rapport à l'ancien modèle, la Town & Country semble s'être entraînée au gym, car elle est à la fois plus svelte et plus musclée : les flancs de la carrosserie à la verticale et les passages de roues gonflés contribuent grandement à cet effet visuel. En somme, en termes d'esthétique, Chrysler a bien réussi la Town & Country.

Cependant, elle demeure une fourgonnette, un véhicule démodé par rapport à la panoplie de VUS sur le marché qui coûtent sensiblement le même prix que ce modèle Limited. Le problème avec les VUS, c'est qu'ils ne sont pas aussi pratiques et spacieux.

Puissante, mais gourmande
Alors que la version Touring doit se contenter du vieux V6 de 3,8 litres développant 197 chevaux, la version Limited bénéficie du 4-litres à 24 soupapes plus moderne. Ce dernier, qui sort tout droit du Dodge Nitro et du Pacifica, développe 253 chevaux et fait preuve de plus de nervosité.

Jumelé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports avec mode manuel qui effectue ses changements de rapports à la vitesse de l'éclair, la Town & Country atteint les 100 km/h en 8,9 secondes, ce qui n'est pas si mal. Dans les faits, c'est supérieur à l'ancien modèle avec sa puissance modeste de 205 chevaux.

Le V6 de 4 litres est plus convenable que le 3,8 litres offert dans la version Touring.