Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Chevrolet Blazer 2020 vs Hyundai Santa Fe 2020

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 compare les Chevrolet Blazer 2020 et Hyundai Santa Fe 2020.

L’année 2019 a été importante pour nos deux protagonistes. Le Blazer a refait surface en empruntant un nom du passé, mais en adoptant une forme bien différente. Pour sa part, la quatrième génération du Santa Fe était présentée et au passage, le modèle prenait une configuration unique à cinq places, laissant le modèle grand format au Palisade.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Chevrolet Blazer 2020

Chevrolet Blazer 2020, profil
Photo : V.Aubé
Chevrolet Blazer 2020, profil

Si Chevrolet a ramené un nom populaire, le modèle ne ressemble en rien à son ancêtre. Le nouveau Blazer repose sur la même plateforme que le GMC Acadia et le Cadillac XT5. Le style est à la fois moderne et discret sur la version de base et le modèle Premier. Dans l’échelle de format, il est un peu plus grand que l’Equinox, mais un peu plus petit que le Traverse. Il est aussi un peu plus bas et un peu plus large pour un style plus affirmé.

La version RS est celle qui ressort du lot. Plusieurs traits de caractère s’inspirent de la Camaro, surtout dans le traitement de la partie avant. Les modèles RS portent également une poignée d’embouts d’échappement de finition noir brillant et des roues de 21 pouces.

Bon contenu technologique
L’aménagement intérieur, avec une banquette de 2e rangée qui se glisse sur une longueur de 13 cm et qui peut se rabattre à plat pour libérer jusqu’à 1818 litres de volume, est très pratique. Comme avec l’Equinox, il y a beaucoup de plastiques durs, même dans les versions haut de gamme. En ce qui a trait à la connectivité, l’écran tactile couleur de huit pouces est livré de série, de même que la technologie Wi-Fi 4 G LTE qui est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto.

Chevrolet Blazer RS 2020, intérieur
Photo : V.Aubé
Chevrolet Blazer RS 2020, intérieur

Les modèles RS et Premier peuvent être équipés d’un régulateur de vitesse adaptatif et d’un rétroviseur arrière alimenté par une caméra, tandis qu’un hayon électrique mains libres est de série avec ces derniers. La recharge par induction est également livrable. Dans la version RS, plus sportive, l’intérieur présente des touches colorées à la hauteur des garnitures et le long du tableau de bord, ce qui ajoute une touche de sportivité.

La version Premier, moins clinquante, est plus près d’un Equinox avec sa finition et sa sellerie de cuir et elle est la seule à offrir une bonne dose d’aides à la conduite.

Deux choix de moteurs
Côté mécanique, les modèles de base utilisent un 4-cylindres de 2,5 litres à injection directe, un bloc bon pour 193 chevaux et 188 livres-pieds de couple. Si vous avez besoin de plus de puissance, il y a un V6 de 3,6 litres qui donne 305 chevaux et 269 livres-pieds de couple. Le moteur de base est un peu rugueux et manque de « pep ». Notre recommandation va catégoriquement au V6, mieux adapté à ce modèle.

Chevrolet Blazer RS 2020, moteur
Photo : V.Aubé
Chevrolet Blazer RS 2020, moteur

Un système d’arrêt/démarrage se présente de série à travers toute la gamme. Les deux moteurs sont reliés à une boîte de vitesses automatique à neuf rapports. Vous avez aussi le choix d’une configuration à traction avec les modèles de base ou de deux différents systèmes à quatre roues motrices. Le plus simple répartit la puissance de manière classique de l’avant à l’arrière. Avec les modèles Premier et RS, non seulement vous avez une transmission intégrale à double embrayage qui envoie la puissance de l’avant vers l’arrière, mais en plus, chaque essieu peut distribuer cette dernière de gauche à droite vers la roue qui montre le plus d’adhérence au sol.

Le modèle RS est de loin le plus intéressant
Si l’expérience à bord d’un modèle qui est servi par le moteur 4-cylindres est mi-figue, mi-raisin, elle est plus heureuse avec le V6. La tenue de route est meilleure, le châssis est solide et le véhicule se comporte bien, même sur les petites routes sinueuses. La direction est précise et prévisible, sans être sportive (sauf avec la déclinaison RS).

La suspension se charge de bien niveler la chaussée défoncée, ce qui rend le modèle très civilisé. Pour profiter du summum de conduite, il faut opter pour une version RS. Que ce soit au niveau de la réponse du moteur, de la tenue de route ou du rouage intégral, c’est ici que vous êtes le mieux servi. Le seul inconvénient, c’est que vous aurez à débourser autour de 50 000 $ pour avoir droit à toutes ces gâteries.

Hyundai Santa Fe 2020

Hyundai Santa Fe 2020, sur la route
Photo : Hyundai
Hyundai Santa Fe 2020, sur la route

Le Santa Fe a fait l’objet de plusieurs modifications au fil des générations. L’objectif est toutefois demeuré le même ; offrir un modèle abordable et spacieux pour la famille. Pour 2020, vous avez droit aux versions Essential, Preferred, Preferred Turbo avec finitions Sun and Leather, Luxury et Ultimate.

Les moutures Essential et Preferred utilisent un moteur 4-cylindres de 2,4 litres, tandis que les trois autres disposent d’un moteur 4-cylindres turbo de 2 litres. Une transmission à huit vitesses est commune à toutes les déclinaisons. La livrée Essential est la seule offerte d’emblée avec la traction, mais la motricité aux quatre roues est offerte en option. Avec tous les autres modèles, c’est la norme.

Un bon rapport prix/équipement
La version de base profite de jantes en alliage de 17 pouces, de phares automatiques, de phares de jour à DEL, de phares antibrouillard, de rétroviseurs latéraux chauffants, de sièges avant chauffants, d’un siège conducteur à six réglages manuels, d’un écran d’information multimédia de sept pouces, des applications Apple CarPlay et Android Auto, de quatre ports USB, de la connectivité Bluetooth, d’un levier de vitesses et d’un volant gainés de cuir, de la climatisation, d’un régulateur de vitesse, d’un volant inclinable et télescopique, ainsi que d’un système d’alerte pour les sièges arrière.

Hyundai Santa Fe 2020, intérieur
Photo : Hyundai
Hyundai Santa Fe 2020, intérieur

Les aides électroniques à la conduite se pointent avec la version Preferred, tout comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’alerte de collision avant avec détection des piétons et freinage automatique, l’assistance au maintien de la voie, l’alerte de l’attention du conducteur, les feux de route automatiques, la surveillance des angles morts, l’alerte de trafic transversal, l’aide à la sortie sécurisée, des capteurs de stationnement arrière et un système amélioré de passagers arrière avec capteurs à ultrasons.

Le modèle Preferred Turbo Sun and Leather intègre le moteur turbo, les sièges en cuir, un siège conducteur à huit réglages assistés, de même qu’une housse de console en cuir.

Le groupe Luxury comprend des sièges avant ventilés avec rallonge de coussin, des sièges arrière chauffants, une caméra extérieure à 360 degrés, des plaques de protection de porte, un afficheur numérique de sept pouces, un hayon électrique et un moniteur pour angle mort.

Enfin, les modèles Ultimate bénéficient de jantes de 19 pouces, de phares à DEL, de phares antibrouillard, d’essuie-glace qui détectent la pluie, d’un écran tactile de 8 pouces avec navigation, d’un système stéréo Infinity à 12 haut-parleurs, d’un afficheur tête-haute, du chargement sans fil et de la surveillance de la pression des pneus.

Hyundai Santa Fe 2020, feux
Photo : Hyundai
Hyundai Santa Fe 2020, feux

Moderne et plaisant à conduire
Le Santa Fe 2020 dispose d’une cabine moderne avec une finition supérieure à celle qu’offre le Blazer. Les accents de métal brossé et des matériaux riches, ainsi que des sièges confortables et bien rembourrés, contribuent à une belle expérience de conduite. Un mot aussi sur l’ergonomie avec ses commandes exemplaires et faciles à comprendre, y compris le système multimédia qui réagit rapidement.

Nous avons aimé la conduite, mais un peu moins le moteur de 2-litres turbo. Ce dernier souffre d’un délai de réponse lorsque vous appuyez sur l’accélérateur, ce qui tombe rapidement sur les nerfs. La sensation de conduite générale est aussi un peu plus ferme qu’avec le Blazer et les irrégularités de la route se font ressentir un peu plus. Il faut toutefois souligner que la conduite est facile et que l’on oublie rapidement le format du véhicule une fois installé derrière le volant.

Hyundai Santa Fe 2020 / Chevrolet Blazer 2020, avant
Hyundai Santa Fe 2020 / Chevrolet Blazer 2020, avant