Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier essai du GMC Acadia AT4 2020 : la grande séduction « hors route »

Jackson Hole, Wyoming  – Le GMC Acadia a été le premier du trio intermédiaire chez GM à être remanié à l’occasion du Salon de Détroit en 2016. C’est donc tout à fait normal que le représentant de la marque soit également le premier en file pour une révision bien méritée. Les deux autres, le Chevrolet Traverse et le Buick Enclave, devront attendre l’an prochain pour les améliorations.

Ces changements apportés au modèle 2020 sont nécessaires dans un segment aussi compétitif que celui des VUS intermédiaires à trois rangées, et ce, même si l’Acadia n’est pas toujours équipé de cette troisième banquette si chère à cette clientèle à caractère familial. D’ailleurs, au cas où vous l’auriez oublié, le GMC Acadia est le plus court des trois, lui qui prête sa structure au tout nouveau Cadillac XT6 2020.

Ce premier contact avec le millésime 2020 dans l’état américain de Wyoming était également une bonne occasion de découvrir le niveau de finition AT4, un écusson qui va éventuellement être appliqué à tous les modèles de la gamme. Déjà, GMC l’a accolé aux deux camionnettes Sierra, avant d’officialiser la venue de ce troisième modèle habillé de noir, de rouge et de cette aura de véhicule « hors route » très à la mode depuis quelques années.

Photo : V.Aubé

Un habit « off road »
Les puristes de la conduite hors route ne seront certainement pas impressionnés par cet habillage AT4, mais pour la majorité des acheteurs qui voudraient un « look » plus affirmé sans tous les tracas d’un authentique 4x4, la formule AT4 semble vouée à beaucoup de succès. Déjà, le modèle AT4 dépasse toutes les attentes de GMC depuis que les stratèges l’ont intégré à la gamme Sierra. Mais qu’est-ce que c’est un modèle AT4 au juste?

Ce n’est pas très compliqué : la grille de calandre redessinée pour 2020 est toute noire à l’exception de l’écusson G-M-C qui contraste bien au centre de celle-ci, la fenestration qui a perdu sa finition chromée, tandis qu’à l’arrière, les détails chromés sur d’autres versions sont également assombris pour l’occasion. À ce niveau, on peut aussi mentionner que le département de design a changé la forme et la signature des feux de position.

Le GMC Acadia AT4 2020 vient d’office avec des jantes exclusives noires de 17 pouces, celles-ci étant enveloppées par des pneus tout-terrain, mais le constructeur offre aussi l’option de passer à des jantes exclusives de 20 pouces, comme sur le modèle essayé.

Finalement, sachez que l’Acadia AT4 est uniquement disponible avec le V6 atmosphérique déjà bien connu du public.

Photo : V.Aubé

Du nouveau sous le capot, mais…
L’Acadia ajoute un troisième moteur à sa liste d’options pour 2020, le 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée qui est disponible sur certaines des livrées plus cossues. Toutefois, puisque notre Acadia portait l’écusson AT4, nous avons retrouvé ce bon vieux V6 atmosphérique de 3,6-litres d’une puissance de 310 chevaux et 271 lb-pi de couple maximal. Toutefois, ce vieil ami fait équipe avec une nouvelle boîte de vitesses à neuf rapports, cette unité qui a déjà fait son entrée à bord de certains produits Buick notamment.

Je me dois aussi de mentionner qu’à l’instar du Buick Enclave et du Chevrolet Traverse (sur certaines livrées), l’Acadia AT4 vient avec ce rouage intégral à embrayage double qui permet de rouler en mode deux ou quatre roues motrices, avec une incidence directe sur la consommation de carburant bien sûr! Comme pour plusieurs VUS sur le marché, ce système offre également la possibilité de changer quelque peu les paramètres lorsque le chemin devient plus cahoteux ou, au contraire, si le conducteur veut s’amuser sur la route. Tout ceci se contrôle à partir de cette molette logée entre les deux passagers de la première rangée.

Il faudra donc attendre pour découvrir les attributs du nouveau 4-cylindres turbo de 2,0-litres (230 ch, 258 lb-pi) à bord de l’Acadia 2020. Quant au moteur de base, le 4-cylindres atmosphérique de 2,5-litres (193 ch, 188 lb-pi) complète le trio pour les budgets plus serrés.

Photo : V.Aubé

Un habitacle typiquement GMC
Le constructeur aux trois lettres est synonyme de fonctionnalité et ça se voit, tant au niveau du design extérieur qu’à l’intérieur. Pour 2020, la cabine du VUS intermédiaire n’est pas chamboulée puisqu’il s’agit d’une refonte de mi-parcours, mais il y a tout de même quelques nouveautés dignes de mention, comme la disparition du levier de vitesse, lui qui a été remplacé par cette rangée de boutons, comme dans le GMC Terrain. Cette modification libère la console centrale qui propose non seulement deux porte-gobelets, mais également une pochette de rangement ainsi qu’un compartiment fermé.

Les ingénieurs ont également apporté des changements au système infodivertissement, mais le temps limité passé à bord du VUS ne nous a pas permis de découvrir ces fonctions. Sachez tout de même que  la qualité de l’image et la facilité d’utilisation de ce système étaient déjà dans le peloton de tête de l’industrie.

Je me dois aussi de féliciter les concepteurs de la sellerie moelleuse à souhait, une caractéristique qui rendra assurément les longs trajets plus agréables. Franchement, il fait bon de vivre à bord du GMC Acadia. Il y a bien quelques matériaux moins bien finis ici et là, mais dans l’ensemble, ce VUS respire la qualité, un commentaire qui ne s’appliquait pas tout à fait à la première génération.

Photo : V.Aubé

Un bref contact derrière le volant
Au risque de me répéter, notre essai du GMC Acadia AT4 2020 a été de courte durée. Heureusement, ce n’était pas mon premier essai de cette génération du véhicule. Quant à ce moteur V6, il est déjà bien connu du public… et de la presse automobile! Même cette boîte de vitesses automatique à neuf rapports est familière. C’est une bonne chose lorsqu’un essai doit être complété rapidement!

J’ai tout de même pu me rappeler à quel point le GMC Acadia est un véhicule confortable et bien insonorisé, un VUS américain quoi! Bien que minime, l’économie de poids, due à cette architecture plus courte, donne au modèle GMC un peu plus d’aisance lors des accélérations, et même lorsqu’on doit freiner fort! Le roulis est également moins prononcé que dans le cousin de Buick.

Photo : V.Aubé

De son côté, la direction n’est pas la plus précise de l’industrie, mais en revanche, sa légèreté facilite les manœuvres de stationnement. Règle générale, la sensation de conduite est la même que dans le modèle commercialisé depuis 2016, quoique la boîte automatique, en plus d’abaisser légèrement la consommation de carburant, se fait plus transparente lorsque la mécanique n’est pas trop sollicitée.

Le mot de la fin
Le constructeur GMC serait fou de ne pas garder un œil sur les tendances actuelles du marché. Seul joueur du groupe General Motors à proposer un alignement exclusivement utilitaire, GMC se devait de donner un léger coup de balai à son modèle intermédiaire. Quant à l’application de l’écusson AT4, elle s’inscrit elle aussi dans la direction « hors route » observée depuis deux ou trois ans. Il est tout de même dommage que GMC n’ait pas au sein de sa gamme un véritable 4x4 capable de rivaliser avec le Wrangler, mais ça, c’est une autre histoire!

Photo : V.Aubé

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
GMC Acadia 2020
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :V.Aubé
Photos du GMC Acadia AT4 2020