Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparaison : Mitsubishi Outlander 2019 vs Nissan Rogue 2019 : Deux vieux routiers

Pour bien situer le débat entre ces deux modèles, il faut préciser qu’il se vend quatre fois plus de Nissan Rogue que de Mitsubishi Outlander au Canada. Dans ce dernier cas, les ventes combinées du modèle hybride enfichable (PHEV) et de la version régulière totalisent environ 11 000 unités. Nissan a écoulé 41 000 Rogue en 2018. La firme japonaise part donc avec un avantage certain dans ce duel. Mais, comme vous le savez, tout n’est pas qu’une question de chiffres.

Mitsubishi Outlander 2019

L’Outlander entame sa cinquième année sur la route sans changement. La dernière refonte complète remonte à 2014. L’arrivée du modèle PHEV a donné un second souffle à ce vieillissant utilitaire, mais pour notre exercice, nous allons comparer les versions à essence.

L’Outlander est livrable en versions ES, ES Touring, SE et GT. Toutes sont équipées de série du système de transmission intégrale All-Wheel Control (AWC), capable de faire varier le couple entre les essieux avant et arrière. Avec la mouture GT, on propose une version plus sophistiquée avec un différentiel avant à vecteur de couple qui envoie l’adhérence de gauche à droite au besoin.

Photo : Mitsubishi

Quatre ou six cylindres ?
Les modèles ES et ES Touring utilisent un moteur 4-cylindres de 2,4 litres développant 166 chevaux et un couple de 162 livres-pieds. Cette mécanique est associée à une transmission automatique à variation continue (CVT). Les modèles SE et GT bénéficient quant à eux d'un V6 de 3 litres offrant une puissance de 224 chevaux et un couple de 215 livres-pieds, le tout via une boîte automatique à six vitesses.

Ces deux moteurs sont préhistoriques, mais leur fiabilité est sans faille et leur rendement est très correct. D’ailleurs, le fait que l’Outlander offre toujours le choix d’un V6 est une rareté dans ce segment. La plupart des concurrents ne proposent qu’un seul moteur ou avancent un moteur turbo comme solution plus haut de gamme.

Choix d’une troisième rangée de sièges
Contrairement au Rogue, l’Outlander offre encore le choix d’une troisième rangée de sièges. Celle-ci joue une fonction de dépannage, mais s’avère pratique pour de courts déplacements.

Si la version ES de base ne comporte que peu d’équipement, la version suivante, ES Touring, est livrée de série avec la surveillance de l'angle mort et une alerte de trafic transversal arrière.

Si vous souhaitez des éléments tels les avertissements de sortie de voie, l'atténuation des collisions avec détection des piétons et le régulateur de vitesse adaptatif, la version GT est le seul endroit où vous trouverez une liste complète d’aides électroniques à la conduite.

Photo : Mitsubishi

Sur la route
Depuis la refonte du modèle en 2016, on note un meilleur silence de roulement et une belle neutralité, même sur des chemins tortueux. Le 6-cylindres, qui demeure le choix de 70 % des acheteurs au Canada, se révèle être le modèle le plus intéressant. En plus de pouvoir remorquer 1588 kg (3500 livres), la version GT profite d’une des meilleures transmissions intégrales du marché, la S-AWC (Super All Wheel Control), qui contrôle un différentiel avant actif et gère les freins et la direction.

Toutefois, il est important de souligner la forte progression de la version à moteur 4-cylindres. La transmission CVT8 améliore de beaucoup l’expérience au volant. En plus d’être plus agréable pendant la conduite, cette transmission réduit de 26 % la perte de couple aux roues, ce qui se traduit par une impression de plus grande puissance à bas régime. De moteur qui nous laissait un peu froid, le 4-cylindres devient tout à coup fort intéressant.

Conclusion
Avec une garantie du groupe motopropulseur de 10 ans, un des rares V6 dans cette catégorie et une fiabilité à toute épreuve, l’Outlander constitue encore et toujours un excellent achat, même avec une version à moteur 4-cylindres. Cela dit, dans l’ensemble, le modèle est mûr pour une refonte complète.

Photo : D.Boshouwers
Photo : Nissan

Nissan Rogue 2019

Le Rogue est le véhicule le plus vendu de Nissan au pays. Au cours des dernières années, la marque nippone a fait de grands efforts pour accaparer plus de parts de marché à coups de rabais et de promotions. La campagne, pour l’essentiel, a assez bien fonctionné et beaucoup de gens ont fait l’achat d’un Rogue en raison des offres alléchantes.

Un peu plus de technologie
Nissan a apporté quelques changements technologiques en 2019. Parmi ceux-ci, citons la disponibilité accrue des systèmes d'alertes et d'intervention en sortie de voie, du freinage d'urgence automatique avec détection des piétons, ainsi que des feux de route automatiques dans les versions de base. De son côté, le modèle SL bénéficie du freinage automatique par l'arrière et de sonars de stationnement. Pendant ce temps, le système d’assistance au conducteur ProPilot de Nissan devient une option avec la version SV et une caractéristique de série avec la déclinaison SL où il était auparavant optionnel.

Un seul moteur
Le Rogue est mû par un 4-cylindres de 2,5 litres développant 170 chevaux et un couple de 175 livres-pieds. Il est jumelé à une transmission automatique à variation continue (CVT). Les versions S et SV sont offertes avec roues motrices avant et peuvent être équipées de la transmission intégrale en option. La version SL vient de série avec le rouage intégral.

Photo : Nissan

Bien équipé
La version de base S est équipée de roues en acier de 17 pouces avec enjoliveurs, de feux diurnes et de feux arrière à DEL, de rétroviseurs extérieurs chauffants, de la climatisation, de vitres et serrures électriques, d'une colonne de direction inclinable et télescopique, d'un régulateur de vitesse, de sièges avant chauffants à réglages manuels, d’une chaîne stéréo à quatre haut-parleurs avec écran tactile de sept pouces, de l’alerte de collision avant avec freinage automatique et des alertes d'angles morts et de trafic transversal arrière.

La version SV ajoute des jantes en alliage, des phares automatiques, des phares antibrouillard, une entrée passive sans clé, le démarrage à distance, une chaîne stéréo à six haut-parleurs, un avertisseur de sortie de voie avec intervention, un régulateur de vitesse intelligent et des feux de route automatiques.

La livrée SL propose des roues de 19 pouces, des phares à DEL, des feux de route automatiques, un hayon à ouverture mains libres, un toit ouvrant, la navigation, de même qu’un système de caméras extérieures à 360 degrés. Une climatisation intelligente, des réglages électriques pour les sièges avant, une sellerie en cuir, une chaîne stéréo à neuf haut-parleurs, la détection d'objets en mouvement, un sonar de stationnement arrière et le système ProPilot Assist sont aussi de la partie.

Sans plaisir au volant
Tout ça, c’est très bien, mais l’expérience au volant est décevante. Le moteur suffit à peine à la tâche et Nissan offre une des moins bonnes solutions de boîte CVT sur le marché. Désagréable à l’usage, elle draine une grande partie de l’énergie du moteur et rend la conduite très peu agréable.

La direction est peu communicative et Nissan offre des systèmes de sécurité très invasifs qui m’ont rendu fou après une semaine d’utilisation. Pour terminer ce profil en beauté, les freins manquent d’efficacité et le système à quatre roues motrices est loin d’être aussi convaincant que celui de Mitsubishi.

Conclusion
S’il est vrai que le Rogue offre un espace assez généreux et une consommation assez frugale, le reste du tableau n’est pas très reluisant. Malgré les excellents chiffres de vente, nous croyons que les gens ne l’ont pas acquis pour les bonnes raisons.

Avantage Mitsubishi Outlander

En ce qui concerne la garantie, le rouage d’entraînement, la capacité de remorquage et la présence d’une 3e rangée de sièges, l’Outlander l’emporte dans les trois catégories. La transmission CVT8 est aussi plus agréable à l’utilisation et seul l’Outlander offre un V6.

Avantage Nissan Rogue

Avec une largeur supplémentaire et une hauteur supérieure à celle de l’Outlander, le Rogue offre un peu plus d’espace, tant pour les passagers que dans le coffre. Le prix de base du Rogue est moindre que celui du représentant de Mitsubishi et la version de base est mieux équipée que celle de l’Outlander.

Similitudes

Dans les deux cas, la consommation des moteurs 4-cylindres est comparable et le prix de revient des modèles plus équipés est très semblable.

Verdict

Malgré son âge, notre vote va au Mitsubishi qui offre une conduite plus agréable, surtout avec le moteur V6. La fiabilité du modèle a fait ses preuves et la garantie supérieure offre une paix d’esprit supplémentaire.

Mitsubishi Outlander 2019

On aime

Garantie sans égale
Fiabilité éprouvée
Boîte CVT8 réussie

On aime moins

Même style depuis 10 ans
Mécaniques vieillissantes

Nissan Rogue 2019

On aime

Espace intérieur
Faible consommation
Prix compétitif

On aime moins

Techniquement dépassé
Comportement routier
Motorisation désuète  
CVT

Photo : Mitsubishi
Photo : Nissan

Fiches techniques

... Mitsubishi Outlander 2019Nissan Rogue 2019
    
 TransmissionCVT et auto 6CVT
 Rouage4RM2 ou 4RM
  CVTCVT (4RM)
 Consommation (ville)9,9 l / 100 km9,6 l / 100 km
 Consommation (route)8,1 l / 100 km7,5 l / 100 km
  V6 
 Consommation (ville)12,0 l / 100 km 
 Consommation (route)8,8 l / 100 km 
    
 Moteur4 cyl4 cyl
 TypeEssenceEssence
 Puissance166 ch170 ch
 Couple162 lb-pi175 lb-pi
 Cylindres44
 Cylindrée2,4 l2,5 l
    
 Moteur6 cyl 
 TypeEssence 
 Puissance166 ch 
 Couple162 lb-pi 
 Cylindres6 
 Cylindrée3,0 l 
    
 Capacités  
 Espace chargement968 l, 1792 l1112 l, 1982 l
 Réservoir de carburant60 l55 l
    
    
... Mitsubishi Outlander 2019Nissan Rogue 2019
 Dimensions   
 Longueur4695 mm4630 mm
 Largeur1810 mm1840 mm
 Hauteur1670 mm1684 mm
 Empattement             2670 mm2706 mm
    
 Garantie5 ans / 100 000 km3 ans / 60 000 km
 Prix29 198 $ à 37 398 $26 798 $ à 37 398 $