Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comparatif: Lexus IS 250 2006 vs Volvo S40 2006

Comparatif: Lexus IS 250 2006 vs Volvo S40 2006

Au-delà de la marque Par ,

Au-delà de la marque
 
Si vous avez 40 000 $ à dépenser pour une nouvelle voiture, vous voudrez sans doute acheter un modèle qui vous ne fera pas regretter tout le travail et tous les sacrifices que vous avez cumulés pour bâtir cette fortune. Le créneau des voitures de luxe d'entrée de gamme, comme c'est le cas ailleurs dans le marché, devient plus étoffé année après année. La référence est la BMW Série 3, et il s'agit d'un modèle accessible, tout comme les Audi A3 et A4, la Mercedes-Benz Classe C, la Cadillac CTS, l'Infiniti G35 ainsi que les Acura TSX et TL. Avec autant de choix, il peut être difficile de trouver celui qui vous convient.

Vous avez sûrement remarqué l'absence de deux voitures dans la liste ci-haut, soit la Lexus IS et la Volvo S40. La raison est simple : nous avons décidé de les sortir du lot et de les comparer. D'un côté, la nouvelle IS est une des voitures les plus concurrentielles à faire son entrée dans cette catégorie. De son côté, la S40 est en vente depuis près de deux ans et elle est possiblement le modèle le plus discret du groupe.


Esthétique

La génération précédente de la IS était sous-appréciée. Pourtant, elle avait tout en sa faveur : un design à la fois classique et audacieux ainsi qu'une vive aura de désirabilité. La nouvelle génération est carrément électrisante. Lexus a conféré à la voiture des lignes sauvages et distinctives qui font tourner toutes les têtes. Les feux arrière sont d'apparence similaire aux phares avant; ils sont reliés à ces derniers par une saillie musclée sur les flancs. Dans l'ensemble, les proportions sont parfaites. La seule amélioration possible serait l'ajout des jantes en alliage de 18 pouces de la version 350 à notre 250 mise à l'essai.

Pour sa part, la S40 n'a rien apporté de nouveau à sa première édition.
Son design actuel est de plus emprunté au reste des Volvo, bien qu'en format réduit. Son air de famille l'avantage au plus haut point et elle demeure une jolie voiture. Toutefois, aux côtés de la IS, la S40 ne fait pas le poids. C'est peut-être sa forme, un rappel direct de la S80 de 1999, qui semble la faire vieillir artificiellement.

Ces deux modèles ont été conçus et assemblés d'une main de maître - normal, quand on connaît leur constructeur. Tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, la qualité de fabrication est irréprochable. L'habitacle de la IS présente une conception incroyablement moderne, tandis que l'aménagement de celui de la S40 semble avoir été coulé en place. Les deux voitures possèdent un bloc central inondé de boutons; les quelque trente de la S40 sont regroupés au centre d'une magnifique « cascade » en aluminium. La disposition dans la IS est plus contemporaine, bien que certaines commandes du système audio soient séparées par celles du climatiseur.
 


Les matériaux sont définitivement de qualité supérieure dans les deux cas. Les sièges de la IS sont garnis d'un tissu qui ressemble étrangement à une doublure d'un blouson, alors que le revêtement avec traitement Dynamic T-Tec de Volvo est un des plus raffinés dans l'industrie. Le niveau de confort est excellent. La berline compacte de Lexus offre plus d'appui latéral, mais les deux savent envelopper chaleureusement leurs occupants.