Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Challenger SRT8 2009 : essai routier (vidéo)

Dodge Challenger SRT8 2009 : essai routier (vidéo)

Style, valeur et puissance à revendre : le Challenger promet une expérience du tonnerre Par ,

On dit que tout vient à point à qui sait attendre : pour les amateurs de Dodge, la réincarnation du Challenger aura pris une éternité. De milliers d'exemplaires se sont envolés avant même que le coupé n'entre en production, permettant à quelques heureux de participer à ce qui pourrait bien être le plus important relancement de « voiture musclée » de l'histoire.

Sa silhouette est délicieusement rétro et belliqueuse.

En 2008, le Challenger ne se déclinait qu'en version SRT8 500 avec deux couleurs et une boîte de vitesses automatique. Quelques mois seulement après son relancement, l'année modèle 2009 propose une gamme complète assortie de nombreuses options.

Le Challenger SRT8 en chiffres
Pour environ 49 000 $, on obtient 6,1 litres, 8 cylindres et 425 chevaux déployés aux roues arrière. Son style est 100 % dangereux et, pour le plus grand bonheur des amateurs de par le monde, le Challenger se présente comme le premier SRT8 muni de trois pédales et d'une boîte à six rapports. Les dieux de la performance sont apaisés.

Un regard foudroyant
Le Challenger a l'air plus menaçant qu'un tueur en série, fort de phares au xénon, d'un carénage abaissé, d'un imposant pare-choc batailleur et d'un becquet à prises d'air intégrées. Sa silhouette est délicieusement rétro et belliqueuse, surtout vêtue de sa robe noire métallique et chaussant des jantes de 20 pouces en aluminium.

« Bad to the Bone » tonne des chaînes audio avoisinantes à son approche, et si l'apocalypse était pour demain, ses représentants débarqueraient sans doute en Challenger enflammé.

Une bête apprivoisée
Son air maléfique dissimule une machine étonnamment décontractée. Ce grand coupé confortable est doté de deux larges portières qui en facilitent l'accès. L'accès à la banquette arrière est typiquement malcommode, mais les passagers arrière profitent tout de même d'une lampe de lecture, de sièges confortables et d'un dégagement supérieur à la norme. Quatre adultes peuvent voyager en tout confort; la consommation moyenne s'élève à 15 l/100 km.

Pour environ 49 000 $, on obtient 6,1 litres, 8 cylindres et 425 chevaux déployés aux roues arrière.