Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Challenger SRT8 2009 : essai routier

Dodge Challenger SRT8 2009 : essai routier

Courir avec le diable Par ,

Au moment où l'on m'a remis la clé de la Challenger, la nouvelle fusée de Dodge, je me demandais bien comme j'allais profiter d'une voiture de la sorte. Qui a besoin d'un coupé à deux portes de 425 chevaux qui fait 1860 kilos (4100 livres) et qui boit du carburant comme un char d'assaut ? Personne. Et pourtant, je suis attiré vers cette voiture comme si elle m'avait jeté un sort. Je suis confus. Je suis perplexe. Je suis en plein dilemme. J'ai besoin d'aide.

La SRT8 est un pur péché à conduire et une extension parfaite de ta masculinité.

Tout à coup, POUF ! Je suis surpris par quelque chose qui apparaît au-dessus de mon épaule droite...

HEMI diabolique
ANGE : Tu dois résister ! Si tu succombes à la Challenger tout de suite, tu ne seras plus jamais capable d'apprécier une voiture économique !

POUF ! Quelque chose apparaît à ce moment sur mon épaule gauche.

DIABLE : Ne l'écoute pas ! Vas-y, je sais que tu meurs d'envie d'appuyer sur ce bouton de démarrage et de réveiller la bête qui dort. Un 0 à 100 km/h en 5 secondes avec la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, c'est un méchant « trip » ! Et quand tu atteindras le quart de mille, ce qui ne prend que 12,9 secondes, tu rouleras à une vitesse folle de 173 km/h, et tu auras toute une décharge d'adrénaline dans les veines. Fwahaha !

ANGE : Mais qu'est-ce que TU FAIS ? Imagine la quantité d'émissions polluantes recrachées par le V8 de 6,1 litres qui consomme du super sans plomb à un rythme de 16 litres aux 100 kilomètres ! Le sautillement de l'essieu arrière en accélération, comme dans le bon vieux temps, n'est-ce pas suffisant pour te faire réaliser que c'est MALSAIN ?

DIABLE : Aie, tu vas voir, la Challenger n'a pas une suspension trop sèche, et ne crois pas l'Ange quand il te dit que la SRT8 est une pollueuse. À 100 km/h sur l'autoroute, le V8 ne ronronne qu'à 1 600 tours par minute.

S'asseoir dans un trou
ANGE : Pas sérieux, là. Pour une si grosse voiture, la cabine est pas mal petite. Tu n'entends pas la fuite d'air autour de la glace latérale du conducteur ? Je gage mon aile gauche que tu peux accéder à la banquette arrière, mais que tu ne peux pas sortir sans crier à l'aide. Et je ne vois absolument rien à l'arrière quand tu recules avec la Challenger. Sois raisonnable !

Achète cette voiture avant que les environnementalistes ne forcent les fabricants à abandonner la production de légendaires moteurs V8 comme celui-ci.