Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Challenger SRT8 392 2012 : essai routier

Dodge Challenger SRT8 392 2012 : essai routier

470 chevaux, trois pédales, zéro oestrogène Par ,

Lors de ma semaine d'essai de la Dodge Challenger SRT8 392 2012, je ne vivais que pour ce monstre à deux portes qui monopolise toute l'attention autour de lui.

Les gamins de sept ans s'arrêtaient, bouche bée. Les employés du Tim Hortons se massaient autour de la vitre du service au volant et pas moins d'une douzaine de campeurs se sont arrêtés devant mon coin de terrain pour admirer sa belle et imposante carrosserie gris métallique.

Les voisins semblaient soudainement vouloir devenir mes amis, tandis que les clients du Costco n'ont pas hésité à s'en approcher et à bloquer le stationnement.

Tous avaient des questions et des commentaires sur la Challenger. J'en ai également reçu plusieurs via Twitter, Facebook et messages texte. Une chance que j'aime parler de voitures!

Au lieu de rédiger un compte rendu ordinaire, je vous propose un échantillon des questions auxquelles j'ai eu à répondre le plus souvent.

1. Elle doit brasser sur la route?
Pas tant que ça. La nouvelle suspension à deux modes de la Dodge Challenger SRT8 2012 absorbe bien les plus grosses bosses. Toutefois, sur les artères endommagées, le réglage normal de la suspension s'avère un peu trop souple, tandis que le réglage sport est un peu trop ferme.

Le premier est correct, même très confortable, quand on roule sur des routes bien asphaltées. Par contre, il s'agence mal avec la direction rapide de la voiture, de sorte que lorsqu'on tourne le volant à haute vitesse, on a l'impression de la déstabiliser.

En mode sport, la suspension se raidit considérablement, ce qui augmente certes la tenue de route sur une chaussée lisse mais fait drôlement sautiller la Challenger quand on rencontre une surface ondulée.

2. Quel genre de moteur se retrouve sous le capot?
Le nouveau V8 HEMI de 6,4 L à 16 culbuteurs de Chrysler. Au ralenti, le moteur sonne comme un bolide de course du genre stock car. Il s'accompagne d'une boîte manuelle à six rapports et transmet une puissance de 470 chevaux aux roues arrière. Quand on appuie sur l'accélérateur, la Challenger SRT8 se tortille et bondit comme si son moteur voulait sortir du capot.

3. Est-ce qu'on peut l'avoir en version automatique?
Oui, mais ça fait moins viril. Regardez le levier de la boîte manuelle; il ressemble à un pistolet. J'adore le manipuler et enchaîner les rapports.

4. Comment est la conduite?
Très bonne, honnêtement. On sent bien les 45 chevaux additionnels et le couple accru à bas régime du nouveau moteur SRT. La Challenger SRT8 a beau être costaude, mais elle fonce à toute allure quand on écrase le champignon. Pour vous donner une idée, elle atteint 100 km/h en moins de cinq secondes et le quart de mille en moins de treize.

Si votre détecteur de radar cesse de fonctionner, les freins Brembo vont ralentir la voiture en un éclair grâce à leurs disques gros comme des pizzas. En revanche, c'est beaucoup moins amusant quand on recule à cause de la piètre visibilité arrière.

5. Le moteur doit boire pas mal?
Comparé à un camion de semi-remorque, je dirais non. Toutefois, en conduite agressive, on a l'impression que l'aiguille de l'indicateur d'essence baisse à vue d'oeil. J'ai obtenu une consommation qui variait entre 12 et 22 L/100 km, ce qui me donne environ une moyenne de 16. Vous pouvez faire mieux en y allant mollo, mais où est le fun là-dedans?

6. Est-ce qu'elle pollue beaucoup?
On s'en fout.

7. Elle n'a pas l'air très pratique. Je me trompe?
Vous pourriez être surpris. Le coffre est assez grand, il y a plusieurs rangements à bord, les sièges offrent beaucoup de confort et même des adultes peuvent s'asseoir à l'arrière. Entrer et sortir ne pose pas problème non plus.

8. Ça doit sentir les pneus chauffés de temps en temps, non?
Tu parles! Les pneus Eagle F1 Supercar de 20 pouces mordent très bien en pleine accélération, mais ils disparaissent dans un nuage de fumée quand on tient la pédale d'embrayage enfoncée. (Note : Je ne condamne pas le fait de désactiver l'antipatinage tout en optant pour le mode sport.)

9. Est-ce qu'il y a un pneu de secours pleine grandeur si jamais on a une crevaison?
Non, à sa place dans le coffre, on retrouve plutôt un caisson de graves pour le système de son.

10. Le parechoc avant descend vraiment bas. L'as-tu déjà accroché?
Non, mais il faut faire très attention quand on stationne la Challenger... à moins que ça ne vous dérange pas de dépenser pour faire réparer la carrosserie.

11. Est-ce vrai que les gros coupés américains ne sont pas réputés pour leur maniabilité?
Faux. Même quand on la pousse à fond, cette voiture colle à la route et demeure bien à plat. La suspension profite de grandes améliorations qui font paraître la Challenger SRT8 plus légère et plus agile que jamais. De plus, elle masque bien son gabarit imposant. Évidemment, elle n'a pas les réflexes d'un chat, mais elle se débrouille très bien sur les routes sinueuses.

12. Quel son a le moteur?
Imaginez une voiture de NASCAR avec des mitraillettes sur le toit - tout ça joué par un amplificateur de 7 000 watts. Ça vous donne une bonne idée.

13. Combien ça coûte?
Cette Dodge Challenger SRT8 392 2012 comprend un ensemble intérieur amélioré, une boîte manuelle, un système d'infodivertissement haut de gamme, une puissante chaîne audio et des pneus de performance. Elle vaut environ 53 000 $. Croyez-moi, c'est un prix abordable pour l'un des bolides de série les plus musclés, rapides et virils au monde.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Dodge Challenger 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Dodge Challenger SRT8 392 2012
    Dodge Challenger SRT8 392 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article