Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Durango 2005

Dodge Durango 2005

Il talonne le Tahoe! Par ,

Il talonne le Tahoe!

Que ce soit pour remorquer l'île de Montréal, imposer le respect, suivre la mode ou simplement pour avoir une excuse afin d'acheter ces immenses jantes de 24 pouces, les V.U.S. pleine grandeur sont sans contredit les véhicules qui s'imposent. Très en vogue malgré la hausse constante du coût du baril de pétrole, ils constituent à leur tour un symbole de la démesure américaine. Actuellement, les Tahoe/Yukon de GM ainsi que l'Expedition de Ford sont les véhicules fétiches de ce domaine. DaimlerChrysler étant jusqu'à présent absent de cette parade, on compte depuis l'an passé sur l'arrivée du nouveau Durango pour attirer cette clientèle.

N'étant pas moi-même un friand admirateur de ce type de véhicule, il m'a donc fallu pendant quelques jours me mettre dans la peau d'un cow-boy de Dallas et d'un chanteur d'Hip-Hop californien. Imposant à tous les niveaux, le nouveau Durango propose un gabarit comparable à celui d'un Chevrolet Tahoe. Malgré cela, on le catégorise toujours comme un utilitaire de format moyen, au même titre qu'un Chevrolet Trailblazer ou qu'un Ford Explorer. Allez donc savoir pourquoi !

Design et architecture

Dodge Durango SLT 1998
Lancé en 1998, le premier Durango n'était en fait qu'un Dodge Dakota à cabine fermée, offrant plus de luxe et de confort. Son look résolument musclé le faisait passer pour une vraie brute, venant semer la pagaille partout sur son passage. Malheureusement, il lui manquait ce petit côté raffiné, pouvait lui permettre de se garer en plein centre-ville, à côté des Jeep Grand Cherokee et Cadillac Escalade, sans qu'il ait l'air d'un intrus. La nouvelle génération, lancée l'an passé, a finalement corrigé ce problème, en adoptant une ligne non pas moins originale, mais drôlement plus civilisée.

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Sa ligne moderne et plus aérodynamique est caractérisée notamment par ses glaces affleurantes, ses phares à lentille cristalline plus imposants, son pavillon arrondi et ses ailes encastrées. Tout comme sur les autres camions de la marque, on retrouve une immense grille de calandre chromée arborant une signature visuelle typique à Dodge, ainsi que les ailes avant en relief, inspirées des camions routiers. Question de sécurité, le nouveau Durango se distingue également de son devancier par ses pare-chocs positionnés plus bas, qui sont à niveau égal avec ceux des voitures conventionnelles. Cela signifie donc que lors d'un impact, le Durango ne passera pas par-dessus la voiture avec laquelle il est entré en contact.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert - Auto123.com
Les dimensions plus imposantes du Durango se reflètent aussi dans l'habitacle, où l'espace accordé à la tête, aux jambes et aux épaules est plus généreux. Les commodités sont bien sûr plus nombreuses, notamment les compartiments de rangement, qui sont omniprésents. À l'avant, les sièges offrent un bon confort et un meilleur support latéral qu'auparavant, qui demeure malgré tout insuffisant. La banquette arrière peut naturellement accueillir trois adultes, et est étonnamment confortable si on la compare avec celle du modèle précédent. Finalement, la banquette de troisième rangée peut convenir à des enfants, ou dépanner pour de courtes distances. De façon à optimiser l'espace de chargement, elle se rabat à la façon 50/50, offrant aussi un plancher parfaitement plat.