Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Grand Caravan Cabine d'équipe 2011 : essai routier

Dodge Grand Caravan Cabine d'équipe 2011 : essai routier

Moteur Pentastar : la Grand Caravan passe à l'attaque Par ,

La Dodge Grand Caravan a toujours été second violon, traînant derrière la Toyota Sienna et la très populaire Honda Odyssey. Or, Dodge s’apprête à bousculer l’ordre établi avec la mouture 2011 de sa solution de mobilité familiale.

Mon modèle à Cabine d’équipe plutôt bien nanti se détaille à partir de 27 995 $. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

Pentastar au cœur de la révolution
L’amélioration la plus influente par rapport au modèle sortant? L’ajout du très vanté moteur Pentastar de Chrysler sous le petit capot. Ce moulin sophistiqué s’insère dans bon nombre de produits Chrysler/Dodge, et pour cause.

Dans ce cas-ci, le V6 de 3,6 litres à distribution variable développe 283 ch à 6 400 tours et 260 pi-lb de couple à 4 400 tours. Une augmentation substantielle par rapport à l’ancien moteur, et la meilleure prestation du segment selon Dodge.

Celle-ci vante également une consommation réduite, soit de 12,3 litres et 7,9 litres aux 100 km en ville et sur la route, respectivement. Or, comme c’est habituellement le cas des modèles que j’essaie, je suis arrivé à des chiffres moyennent plus élevés.

Malgré les arguties concernant les cotes réelles et estimées, le Pentastar arrive comme une greffe de cœur chez un patient mourant. Il injecte la grosse fourgonnette, qui n’est offerte qu’en version allongée, soit dit en passant, d’une énorme dose de punch, si bien que maman ou papa ne se sentira plus éclipsé sur la route!

Outre ses qualités indéniables de sprinteur, la Grand Caravan 2011 se meut tout en douceur. Extrêmement raffiné, le Pentastar déploie ses chevaux aisément et suavement, une nette amélioration par rapport aux modèles précédents.

Le moteur civilisé fait équipe avec une boîte automatique à six rapports dotée du mode manuel électronique de Chrysler qui permet d’exploiter le plein potentiel du Pentastar. Ensemble, ils assurent une nervosité plus recherchée que ce que le prix d’ami de base de 20 995 $ ne laisse croire.

Notez que ce PDSF comprend un important rabais, offert au moment d’écrire ces lignes.

Le V6 de 3,6 litres à distribution variable développe 283 ch à 6 400 tours et 260 pi-lb de couple à 4 400 tours. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)