Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Audi S6 2007

Essai : Audi S6 2007

Par ,

(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
Difficile à croire, mais il y a dix ans à peine, les salles de montre d'Audi ne renfermaient que des modèles A4 ou A6. Or, avec une gamme qui est maintenant rendue à 22 modèles et qui s'agrandira à 40 d'ici 2015 -- notamment grâce à l'ajout en 2007 de la A5 Coupé, de la TT Roadster et de la R8 à moteur central -- Audi compte sérieusement se diversifier et élargir ses horizons. Même les modèles prisés des amateurs de performance, comme les «S line», «S» et «RS», se sont multipliés comme des lapins.

J'en arrive donc à l'objet de cet article: la nouvelle Audi S6 -- autrement appelée la «S6 au V10 de Lamborghini».

D'abord apparu dans la berline de très grand luxe S8 (récemment modernisée), il s'agit du premier moteur à 10 cylindres d'Audi. Même si la
(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
compagnie avoue que ce moteur a été puisé chez une firme italienne, elle soutient que les différences techniques apportées par ses ingénieurs sont assez nombreuses pour qu'on puisse véritablement parler d'un moteur allemand.

Au-delà de sa généalogie, le V10 de 5,2 litres développant 435 chevaux et 398 lb-pi de couple de la berline S6 reflète tout le sérieux d'Audi auquel j'ai fait allusion en introduction. Comparée à la première S6 des années 1990, alimentée par un moteur turbo de 2,2 litres à cinq cylindres en ligne (développant 227 chevaux et 258 lb-pi de couple), la nouvelle version témoigne de tout le progrès qu'a réalisé Audi en une décennie. Je reviendrai un peu plus tard sur le moteur.

(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
Comme on peut s'y attendre de n'importe quelle Audi coiffée d'un «S», cette berline intermédiaire pour cinq passagers a été modifiée pour équilibrer la puissance prodigieuse du V10.

La seule transmission offerte, une semi-automatique à six rapports, a été révisée pour permettre des passages plus dynamiques. En plus de pouvoir choisir le mode Sport via le levier sur la console, le conducteur peut également changer les vitesses à sa guise à l'aide des magnifiques palettes en aluminium montées sur le volant. En outre, la direction de la S6 est plus sensible que celle de la A6. Les roues en aluminium de 19 pouces à cinq bras, les quatre freins à disque ventilé de grand diamètre (386 mm à l'avant, 330 mm à l'arrière) ainsi que les étriers de freins peints en noir sont tous des exclusivités de la S6.

La voiture repose de série sur des pneus d'été de performance 265/35R19,
(Photo: John LeBlanc, Auto123.com)
mais pour les fins de mon essai routier, des pneus Dunlop SP Wintersport 3D M+S 255/35R19 avaient été installés dans le but de combattre le froid et la neige.

L'intérieur de la S6 est aménagé de façon identique à la A6, qui est une référence dans toute l'industrie. Ici, les passagers avant s'assoient dans des sièges sport en cuir Nappa dotés d'appuie-tête intégrés et d'appuis latéraux proéminents. Le volant sport multifonction gainé de cuir est réglable électriquement en hauteur et en profondeur. Et comme le veut la norme chez Audi, les aiguilles des cadrans sont blanches et les chiffres sont en italique; le fond des cadrans est gris foncé.