Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Ford Explorer Sport Trac 2007

Essai: Ford Explorer Sport Trac 2007

Seul le nom n'a pas été changé Par ,

Seul le nom n'a pas été changé

Il n'y pas de plus grand sens de l'impuissance que d'être assis à l'arrière
D est pour "déconcertant", comme dans la phrase suivante: Dévaler cette falaise abrupte dans le compétent Explorer Sport Trac avec ces journalistes fut une expérience déconcertante. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
d'un véhicule 4x4 alors qu'un confrère journaliste passionné du Québec le force à défier les lois fondamentales de la gravité en s'agrippant au sommet d'un profond précipice. Heureusement, mon ami francophone montrait une compétence supérieure en conduire hors route - mais le plus important, il conduisait le tout nouveau Ford Sport Trac 2007, mû par un moteur V8 de 4,6 litres, doté de trois soupapes par cylindre. Ford a choisi de faire le lancement de son nouveau véhicule à quatre roues motrices (4RM) Sport Trac, dérivé de l'[link artid="28135"]Explorer[/link], sous le soleil de la Californie, et ce faisant donnait aux journalistes la possibilité de tester leurs capacités - et celles du Ford - sur un circuit hors route rempli de pentes abruptes, de grandes mares de boue, et de poussière, de beaucoup de poussière.

Si vous aviez quelconque familiarité avec l'ancien Sport Trac, il est temps
Sur le nouveau Sport Trac, tout est plus gros, plus solide et meilleur, ce qui est toujours bon pour un camion. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
d'appuyer sur "delete" et de nettoyer votre disque dur mental; seul le nom a été conservé. L'édition 2007 du véhicule multisegment VUS/pick-up de Ford émane de la dernière génération de l'utilitaire Explorer, un véhicule hautement apprécié - et il n'y a rien de mieux que de commencer dans une position de force quand on développe de nouveaux produits. Les nouveaux plans incorporent une caisse plus large et plus profonde, qui est plus grande de 26,7 pour cent. La caisse reconfigurée comprend trois compartiments résistants aux intempéries pour loger votre équipement à l'abri des regards ou pour garder vos trucs au frais. Visuellement, le Sport Trac 2007 incorpore des éléments d'ADN de son prédécesseur, mais là s'arrêtent les ressemblances.

Le Sport Trac d'aujourd'hui utilise une prestance large, de grosses roues, des ailes évasées et des lignes épurées pour projeter une apparence
Michael Ford, le gérant de projet de l'Explorer Sport Trac. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
forte, musclée. Le nouvel extérieur comprend également une calandre chromée agressive, des phares transparents, ainsi que des rails de toit aérodynamiques qui définissent son attitude contemporaine, et supérieure. Un couvre-caisse en deux pièces est disponible en option, pour compléter l'ensemble. Cet ingénieux couvercle est léger, mais peut quand même supporter 136 kg (300 lbs), selon l'ingénieur de Ford, Michael Ford (aucun lien de parenté avec Bill Jr.), superviseur de l'ornementation extérieure. Pendant notre essai, Michael nous décrivait les différents procédés pour tester les éléments extérieurs, comme le couvre-caisse, les rails de toit et les barres marchepieds, en tunnel aérodynamique. Apparemment, chaque "vecteur" doit être analysé... et ainsi de suite. On dirait que le travail ardu a récompensé Michael, puisque le Sport Trac est nettement silencieux sur la grande route.

En ouvrant l'une des quatre portières du Sport Trac, on peut découvrir un
Un système de navigation est disponible en option dans le modèle Limited, de sommet de gamme. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
habitacle complètement révisé, dans lequel les matériaux utilisés sont de bien meilleure qualité qu'auparavant. Non seulement les composantes et les commandes sont plus agréables d'un point de vue tactile, tout en étant aussi plus fonctionnelles, mais elles renferment une disposition améliorée et une précision d'assemblage nettement supérieure. La nouvelle architecture déplace le sélecteur de vitesses de la colonne de direction pour l'installer au sein d'une très attrayante console centrale qui s'intègre très bien à la niche centrale du tableau de bord, qui comprend le système audio, les commandes de chauffage/ventilation/climatisation, ainsi que le système de navigation, disponible en option. De design soigné, son fonctionnement est toutefois presque entièrement commandé par des boutons, ce qui pourrait être contre-intuitif et créer un effet de distraction lors de la recherche d'une fonction spécifique.