Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Ford Focus ZX4 SE GFX 2007

Essai : Ford Focus ZX4 SE GFX 2007

Par ,

Égale à elle-même... pour combien de temps encore?

Lancée il y a quelques années, la Focus se voulait un geste audacieux de la part de Ford pour se tailler une place au milieu du peloton très compétitif des berlines compactes et abordables.

La Focus a été lancée en 1999 en tant que modèle 2000.
À l'époque, son style et sa silhouette étaient plutôt avant-gardistes. Toutefois, les modèles concurrents étaient et sont encore aujourd'hui très solides; le look ne suffit pas pour convaincre les acheteurs. La Focus avait donc besoin d'innover.


Solution: polyvalence. Quatre formats différents ont été créés, soit une berline, un coupé 3 portes, un hatchback 5 portes et une familiale. Plusieurs moteurs, transmissions et groupes d'options ont aussi été proposés, sans parler de la fameuse Focus SVT (désormais défunte) de la division de performance de Ford. Toutes ces variantes et combinaisons ont permis à la voiture de se faire une niche bien à elle dans le coeur des Canadiens.

Vous êtes étudiant? Célibataire? En couple? Avec famille? Il y a assurément un modèle qui vous conviendra.

Bref, la Focus a connu une vie très productive. Je dis «a connu» parce que, comme vous le savez peut-être, Ford lui a préparé une refonte
La Focus sera complètement redessinée pour 2008.
complète pour 2008. Chemin faisant, seuls les formats berline et coupé seront conservés.


Vous avez bien lu. Le hatchback 5 portes et la familiale nous quittent. C'est bien dommage, car ces modèles étaient très appréciés pour leur aspect pratique. Si vous avez un côté sportif en vous, toutefois, les deux modèles survivants vous plairont.

Mon essai routier d'environ 1000 kilomètres au volant de la berline SE 2007 m'a aidé à mieux comprendre pourquoi la Focus a connu autant de succès et quel vide la nouvelle génération devra combler.

Extérieur
Mon modèle au manteau noir comprenait des vitres et serrures électriques, un chargeur à six CD, le télédéverrouillage des portes, des commandes au volant ainsi qu'un bel ensemble de carrosserie installé en usine. Ce dernier incluait un pare-chocs avant agressif, des phares antibrouillard, un aileron, un diffuseur arrière et un embout d'échappement de plus gros diamètre, conférant ainsi à la voiture un look sport et branché.

C'est parfait pour les conducteurs qui veulent ajouter un peu plus de piquant à la leur machine, du moins esthétiquement. Avec l'ensemble GFX, la Focus fait tourner les têtes deux fois plutôt qu'une, certaines personnes se demandant sans doute pourquoi une berline de 136 chevaux a besoin d'un diffuseur arrière et de prises d'air comme une Audi RS4.

L'habitacle est convivial mais démodé.
La réponse: parce que c'est cool, tout simplement! Pour 19 500 $, il est difficile de trouver un bolide qui a autant de style.


Habitacle
Les sièges sont confortables et, vers la fin de mon périple de 12 heures sur l'autoroute, j'appréciais au plus haut point le support lombaire à hauteur réglable côté conducteur. La visibilité est bonne et la plupart des instruments sont faciles à consulter. Idem pour les commandes, qui sont simples d'utilisation. Une exception: le fait de tourner la clé dans le contact exige un drôle de mouvement du poignet. D'autre part, les commandes audio sur le volant sont en fait montées sur la colonne de direction, ce qui est maladroit, et le volant en tant que tel n'est pas télescopique.

Les sièges arrière se rabattent pour permettre de charger de gros items. En outre, le coffre est plus volumineux que ce à quoi on pourrait s'attendre. J'ai facilement pu y insérer tout mon équipement pour un week-end de ski.