Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Ford Mustang GT Cabriolet 2006

Essai: Ford Mustang GT Cabriolet 2006

Par ,

La Ford Mustang est un symbole de la performance américaine depuis son lancement en 1964. Son look sensationnel, sa propulsion prodigieuse et
(Photo: Kevin Corrigan)
son caractère abordable ont toujours été au rendez-vous. La Mustang peut également se vanter d'être la voiture de rêve de plusieurs petits garçons.

Je me rappelle quand j'étais tout jeune et que mon père avait rapporté à la maison une Mustang Mach 1 décapotable flambant neuve. J'avoue que ce n'était pas la version la plus populaire de la Mustang, mais à cette époque, je vivais en Angleterre. Tout ce qui provenait des États-Unis faisait tourner les têtes. La Mach 1 décapotable de mon père causait littéralement des bouchons de circulation.

Vous croyez que je rigole? Je me souviens d'un homme qui courait dans la rue un jour et qui nous faisait signe d'arrêter la voiture. Nous pensions qu'il avait des problèmes ou que nous avions perdu des bagages. Mais non, il voulait tout simplement toucher la voiture. Il a même embrassé le capot.

(Photo: Kevin Corrigan)
C'est en me remémorant ces bons souvenirs que j'ai pris possession de mon plus récent véhicule d'essai: une belle Mustang GT Cabriolet de couleur argent platine.

Cette voiture est instantanément reconnaissable par son look rétro qui évoque la Mustang des années 1960. Ford a visé dans le mille, car ce design est probablement le plus beau de toute l'histoire de l'étalon. En fait, il suffit de jeter un coup d'oeil au devant pour avoir des flashbacks de Steve McQueen dans sa Mustang du film Bullit.

Bref, vous l'aurez compris, la Mustang GT 2006 est cool. Elle respecte également les valeurs traditionnelles de la Mustang, dont l'entraînement à roues motrices arrière, la fougue incroyable et le prix étonnamment abordable. J'avais quelques inquiétudes, car la performance et le prix abordable ne vont habituellement pas ensemble, à moins de sacrifier un peu la qualité.

Or, à l'extérieur, on ne remarque rien de bizarre ou de mauvais. Le style est époustouflant et l'assemblage des panneaux est impressionnant. La
(Photo: Kevin Corrigan)
capote est bien agencée et assez jolie, mais je l'aime mieux quand elle est rabattue. Un élément qui m'a déçu, par contre, c'est le couvre-capote. Il se referme maladroitement et son design ne m'inspirait pas confiance sur l'autoroute. Je regardais continuellement dans mon rétroviseur au cas où je le verrais s'envoler.

La voiture dégage une bonne présence sur la route. Les roues de la Mustang de Bullit étaient superbes et elles incarnaient à merveille le style des années 1960. Celles de 2006, qui mesurent 18 pouces, sont très modernes et elles procurent une conduite excitante.