Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Honda CR-V SE 2006

Essai: Honda CR-V SE 2006

Par ,

Je ne sais pas pourquoi, mais il semble que j'aie hérité du chapeau d'essayeur de camion. Pour preuve, le CR-V de Honda, que j'ai en main pour la semaine, est le quatrième utilitaire sport que je mets à l'essai en autant de véhicules. Bien que mes trajets quotidiens s'effectuent presque uniquement en circuits urbains et que je n'ai donc aucun besoin d'un tel véhicule, il semble que j'y aie pris goût.

Le CR-V a fait son entrée en scène en 1996 comme modèle 1997. Sa première refonte a été effectuée pour 2002 alors que look et motorisation ont été revus. La troisième génération devrait nous être présentée sous peu puisque le CR-V commence à prendre de l'âge par rapport aux concurrents plus récents. Il n'a toutefois pas à rougir de la prestation qu'il offre depuis quatre ans maintenant. L'utilitaire compact de Honda est encore à ce jour un des leaders de la catégorie.

Certains véhicules passent plutôt inaperçus aux yeux de certains. Ce phénomène diffère d'une personne à une autre. Dans mon cas, le CR-V faisait partie de ce groupe. Je dis "faisait" parce que depuis que j'ai passé une semaine derrière son volant, j'en vois partout. On dirait qu'ils se sont multipliés. En fait, ils ne font que ressortir un peu plus de la masse. C'est, je crois, tout à fait normal puisque depuis que j'en ai remis les clés je me demande s'il ne serait pas le véhicule parfait pour mes besoins...

Au premier coup d'oeil, il ne fait pas son âge. Sa ligne est agréable, ses dimensions raisonnables et les marchepieds ainsi que la galerie de toit qui l'équipent lui confèrent un petit côté robuste. Par contre, ces mêmes marchepieds s'avèrent être bruyants sur les chemins de gravier. Même les gouttelettes d'eau semblent assez "solides" pour qu'on puisse les entendre jusque dans l'habitacle.

J'ouvre ici une parenthèse parce que je ne sais pas si je dois en parler en tant que point extérieur ou intérieur. La couleur des sièges et des garnitures intérieures était un beige plutôt inconvenant. Là où je me demande si j'en parle pour l'extérieur, c'est que cette couleur ressort tellement qu'elle est visible de l'extérieur sans avoir à se coller la figure sur la surface vitrée. Les quelques rares points négatifs qui ont été soulevés par les passagers sont presque tous redevables à cet agencement de couleur.

Si l'apparence extérieure ne montre aucun signe de vieillissement, c'est plutôt l'aménagement intérieur qui semble désuet. Le tableau de bord, bien qu'il soit facile à consulter, laisse paraître le fait qu'il ne date pas d'hier. Les cadrans sont clairs et les différentes commandes faciles à utiliser sauf celles de la ventilation/climatisation qui demandent que l'on quitte la route des yeux. L'espace pour les jambes et la tête est généreux, tandis que les sièges offrent un support latéral surprenant et un confort très acceptable. Les espaces de rangement sont nombreux et le coffre à bagages est ample et facile d'accès grâce à la portière qui s'ouvre latéralement. Le pneu de secours est situé sur la portière du coffre arrière. Ceci permet d'offrir un espace de rangement supplémentaire sous le plancher de chargement, à l'abri des regards indiscrets.
 
Le moteur à 4 cylindres de 2,4 litres s'acquitte bien de sa tâche. Ses 156 chevaux et 160 lb-pi permettent des performances adéquates et une consommation très raisonnable. J'ai toutefois quelques réserves concernant son efficacité dans le cas où j'aurais eu à tirer une remorque. La boîte de vitesse automatique à 5 rapports, à laquelle il est couplé, offre un rendement honnête. Les passages de vitesse ne sont pas toujours des plus doux, mais elle permet des reprises vigoureuses lors de dépassements.

Les freins à disque aux quatre roues sont efficaces et endurants et la pédale facilement modulable. Les pneus permettent un bon contrôle autant sur surface sèche que détrempée, mais sont quelque peu bruyants sur les routes bétonnées.

La liste de dispositifs de sécurité comprend l'antiblocage des freins avec distribution électronique de force de freinage, les ceintures à trois points d'ancrage à chacune des places, les coussins gonflables frontaux et latéraux ainsi que les coussins de protection des genoux à l'avant, les rideaux gonflables latéraux avec capteurs de renversement et l'assistance à la stabilité. L'Insurance Institute for Highway Safety (ou IIHS) ainsi que la National Highway Traffic Safety Administration (ou NHTSA) ont décerné au CR-V la plus haute note tant pour les impactes frontaux que latéraux.

Nous devrions bientôt entendre parler de l'éventuel remplacement du CR-V tel qu'on le connaît. Même s'il en est à ses derniers miles, le modèle actuel de ce petit utilitaire sport en offrira beaucoup et pour longtemps à ceux qui le choisiront. Le modèle de base, le SE, est offert bien équipé à partir de 29 300$. La boîte automatique est disponible moyennant un supplément de 1200$. Fidèle à la tradition Honda, la liste d'accessoires est longue et permettra à chacun d'y trouver son compte. Vous recherchez un véhicule fiable, économique offrant beaucoup d'espace, et vous appréciez une position de conduite élevée, le CR-V est pour vous.