Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Jaguar XK Décapotable 2007

Essai : Jaguar XK Décapotable 2007

Par ,

Si les Anglais fabriquaient une Mustang...

Ne laissez pas le sous-titre vous induire en erreur. Je dis cela avec le plus grand respect pour les produits Jaguar. La Ford Mustang est une voiture
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
légendaire, une icône, et elle est adulée par les amateurs d'automobile de tout âge et de tout acabit. La XK est aussi une voiture légendaire, une icône, produite par un constructeur riche d'histoire.

La Mustang est entrée en scène au milieu de l'année 1964 et, depuis, l'industrie automobile américaine n'a plus jamais été la même. Il y a eu des hauts et des bas (rappelez-vous la Mustang II) mais, depuis 2005, la Mustang a repris royalement son trône. De son côté, la Jaguar XK a vu le jour en 1948 avec la XK120, un bolide quasi mythique. En 1961, elle a été remplacée par la célèbre et très sexy E-Type. Les plus jeunes se rappelleront de la XJ du milieu des années 1960 d'après les posters dans leurs chambres. La XK a effectué un retour en 1996, mais sa forme ovale n'a pas eu beaucoup d'effet sur moi. Cependant, dix ans plus tard, elle a retrouvé ses lettres de noblesse, se présentant comme une voiture sexy, attirante et exclusive, voire exotique. Alors, vous voyez, la Mustang et la XK ont beaucoup de choses en commun... bien que l'une porte des jeans Levis et l'autre, un pantalon Armani.

Quelle silhouette!
Comment peut-on décrire une voiture qui est si belle à regarder et qui fait autant saliver sans utiliser des mots obscènes? Cet article s'adresse à
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
toute la famille, après tout. Je vais essayer de faire de mon mieux. Les ingénieurs et designers de Jaguar (dont Ian Callum, qui a fait son nom chez Aston Martin) ont réussi à étirer le châssis et à l'envelopper de panneaux de carrosserie très évocateurs. Le meilleur angle est certes du ¾ arrière, avec la capote rabattue. Les épaules arrière me font penser à une femme qui baisse sa mini-jupe pour cacher ses genoux. Le reste de la voiture -- les phares, le capot, les portes, le coffre et les roues optionnelles de 20 pouces -- est tellement superbe qu'on peut l'admirer jusqu'au coucher du soleil. Le seul petit accro, c'est l'antenne; elle fait très berline américaine des années 1980.

Ce qui m'a le plus frappé, c'est la taille de la voiture. Elle est vraiment grande. Je me souviens d'avoir vu l'Aston Martin V8 Vantage dans des salons de l'auto et de l'avoir trouvé compacte; en comparaison, quand on m'a remis les clés de la XK, je n'en revenais pas de voir à quel point elle est longue et beaucoup plus large que la V8 Vantage. En bout de ligne, je m'en formalise peu, mais je vous invite à faire le test. Si vous en voyez une, mesurez-la et dites-moi si vous avez la même impression. Peut-être que mon horaire chargé m'a rendu fou...

Un habitacle opulent
(Photo: Philippe Champoux, Auto123.com)
Dès que j'ai pénétré à bord de la voiture, je me suis retrouvé entouré par quelques-uns des meilleurs matériaux que j'ai vus dans ma vie. Les boiseries sont tout simplement étincelantes et le cuir au grain souple, somptueux. Le tableau de bord, garni de cuir brodé, n'a pas d'égal en termes de conception. Son ergonomie est simple et directe. À ce sujet, Jaguar a eu la brillante idée de ne pas intégrer un système de commande aussi complexe que le i-Drive de BMW. Toutes les commandes sont accessibles via un écran tactile, et ce, facilement.