Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Jeep Liberty CRD 2006

Essai: Jeep Liberty CRD 2006

Par ,

Je ne sais pas combien de fois j'ai vu sur le pare-chocs d'un vieux TJ tout boueux l'autocollant «It's a Jeep Thing, You Wouldn't Understand» (C'est un truc de Jeep. Vous ne pourriez pas comprendre). Je ne suis pas propriétaire d'un Jeep et il y a longtemps que j'en avais conduit un, ce qui fait que je ne comprends pas moi aussi la signification de cette insinuation. J'ai donc décidé de consacrer mon temps à élucider la question, c'est-à-dire que j'ai plongé dans la boue et défriché les bois au volant d'un Jeep.

(Photo: Justin Pritchard, Auto123.com)
Mon histoire commence par un chaud après-midi de printemps, le genre d'après-midi qu'on aime passer à laver son véhicule pour la première fois depuis l'automne.

Pour un propriétaire de Jeep, c'est différent: c'est la quête incessante de la saleté qui s'amorce. J'ai décidé d'emboîter le pas et d'essayer de découvrir en quoi les propriétaires de Jeep sont si uniques. J'ai donc mis à l'essai un nouveau Liberty CRD dans des endroits qu'ils ont l'habitude de fréquenter. Résultat: la carrosserie n'a pas tardé à se couvrir de boue et de poussière. C'est ce qui arrive quand on roule sur des «chemins» que les véhicules ne devraient pas sillonner. Tout fier de moi, je suis allé me pavaner devant d'autres conducteurs de Jeep, qui finissaient leur journée en relaxant dans le stationnement d'un Tim Hortons.

Les mordus de Jeep sont différents de tous les autres amateurs de VUS. Pour eux, une carrosserie sale est une carrosserie propre. Celle que j'ai ramenée de la montagne n'a reçu que quelques hochements de tête approbateurs de la part des autres propriétaires de Jeep que j'ai rencontrés. Après avoir lavé mon Liberty, j'en ai croisé un à un feu rouge qui m'a demandé sur un ton soupçonneux: «Belle machine. Pourquoi est-elle aussi propre?».

(Photo: Justin Pritchard, Auto123.com)
Rivalisant avec le Ford Escape, le Nissan X-trail, le [link artid="43120"]Toyota Rav4[/link], le Honda CRV et le Hyundai Tucson, le Liberty est équipé comme un vrai Jeep se doit d'être équipé. Le différentiel central verrouillable, par exemple, est très pratique pour se sortir d'un marais ou d'un banc de neige. Essayez d'en faire autant avec un véhicule à simple traction intégrale et vous verrez que ce n'est pas aussi facile. Peut-être que vous devrez même appeler la remorqueuse.

Le Liberty comporte trois modes 4x4, allant de la prise temporaire à la gamme basse complète. Le système s'appelle Select Trac, soit dit en passant. En manipulant le levier sélecteur au plancher, on peut vraiment sentir les changements s'opérer à-même la poignée - bien mieux qu'une vulgaire lumière qui clignote. Contrairement aux conducteurs tout-terrain du dimanche avec leur traction intégrale, le pilote du Liberty peut engager le mode «4-LO» et gravir n'importe quel escarpement, avec ou sans passagers à bord, avec ou sans remorque attachée à l'arrière. Tirez le levier en mode «4RM Prise Temporaire» et vous obtenez un véhicule qui peut s'acquitter de toutes les tâches pendant la journée. Il y a même un mode «4RM Prise Maintenue» qui fonctionne comme une traction intégrale.

(Photo: Justin Pritchard, Auto123.com)
Le Liberty CRD mange les sentiers que j'ai l'habitude d'arpenter en VUS. Il prouve sans aucun doute qu'un système de traction intégrale n'est pas suffisant quand on veut s'attaquer à un terrain difficile. En fait, le dernier véhicule à traction intégrale que j'ai utilisé dans ce secteur - un Escape, pour ne pas le nommer - est resté pris dans une courbe et j'ai dû attendre que quelqu'un vienne m'aider à pousser. Si j'avais eu un différentiel central verrouillable, je n'aurais pas eu ce problème. Autre élément important de la conduite tout-terrain: les pneus. Ceux installés à l'usine sur le Liberty offrent un bon compromis entre la route et le gravier. Les flancs sont rigides et ne fléchissent pas, ce qui rend la direction plus précise. Par ailleurs, la bande de roulement agressive convient merveilleusement à la boue... mais sur l'asphalte, c'est bruyant.