Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Mazda6 2018

Des airs de luxe Par ,

Le mot d’ordre dans l’industrie automobile actuellement, c’est le changement. La mobilité électrique et hybride, la conduite autonome,  les nouvelles technologies de sécurité, l’incertitude envers le diesel, etc. : les manufacturiers doivent tenir compte de toute sortes de variables dans leurs calculs. 

Mazda n’y échappe pas, même si le manufacturier japonais a toujours su faire les choses à sa manière. Par exemple, alors que Toyota a Lexus, Honda a Acura et ainsi de suite, Mazda est presque seul parmi les constructeurs de voitures à grand publique à ne pas avoir créé de division de luxe.

Or, voilà que le premier mot qui me vient en tête lorsque je pense à cette Mazda6 2018 Signature est justement luxe! Mon premier réflex en m’assoyant à l’intérieur du véhicule a été de vérifier que j’étais bien dans une Mazda! La qualité du cuir, l’assemblage global, l’alcantara sur les portières et une partie du tableau de bord, les boutons de la climatisation; tout, ou presque, dans cette voiture respire le luxe! 

De l’extérieur, les non-initiés devront jouer aux jeux des sept erreurs pour faire la différence entre le modèle de la génération précédente et celui de 2018. La nouvelle calandre, les phares qui bénéficient de lumière aux D.E.L., les feux arrière et autres petits détails contribuent au rafraichissement de ce modèle. Tous ces petits changements esthétiques ne sont rien en comparaison à la grosse nouveauté apportée cette année, celle qui concerne la motorisation.

Turbo !

Partant du traditionnel 2,5L SKYACTIV, les ingénieurs de Mazda ont eu le génie de greffer un Turbo! La puissance passe ainsi de 187 chevaux et 185 livres-pied à 250 chevaux et 310 livres-pied … à condition de les abreuver avec du super. C’est assez énorme comme infusion de puissance additionnelle, vous en conviendrez ! Si vous décidez d’y aller avec la version économique et d’utiliser de l’essence ordinaire, vous perdrez alors 23 canassons sans perdre au niveau couple. 

Dans la vie de tous les jours, vous apprécierez l’intervention du turbo qui générera des accélérations franches sans être pour autant y laisser la gomme sur l’asphalte à chaque démarrage. Honnêtement, je trouve que ce moteur est plus à l’aise dans la Mazda6 que dans le CX-9, par exemple.

La boite de vitesse se contente de 6 rapports et fait exactement ce qu’on attend d’elle. Les palettes au volant sont là pour décorer. Pas vraiment de grande utilité, on les oublie très rapidement. 

En ce qui concerne la consommation, assez impressionnant de ce côté-là. Ma moyenne durant mon essai étant en dessous des 9 l/100 km; elle se classe facilement dans la bonne moyenne dans sa catégorie. 

Les éléments de sécurités sont présents à profusion dans cette voiture. Sans trop entrer dans les détails, on y retrouve donc le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au freinage, la détection de piétons, la surveillance d’angle mort et trafic transversal, l’aide au maintien de la trajectoire, la caméra 360 (quoique celle-ci est de mauvaise qualité due à la très faible résolution de l’image), etc., etc. 

J’ai particulièrement aimé dans cette Mazda l’écran couleur de conduite active avec projection sur le pare-brise. Cette option indique bien entendu la vitesse à laquelle on roule, mais également la vitesse maximale autorisée, les voitures qui se trouvent dans l’angle mort, les panneaux de signalisation, les sens interdit et même les panneaux d’arrêts. C’est un des affichages tête haute le plus complet que j’ai vu … surtout dans ce créneau de prix.

À l’intérieur, on l’a dit, c’est le luxe qui prime ! La qualité de finition est au top et aucune fausse note n’était à déplorer. Ma voiture était rouge avec des sièges en cuir Nappa blanc - de toute beauté! En plus de l’Ultrasuede et des surpiqures un peu partout dans l’habitacle, la garniture du tableau de bord et des portières avant et arrière sont en bois de sen. Grande nouveauté pour cette année, la version Signature bénéficie enfin de sièges avant ventilés. Il était temps!

Notre modèle Signature bénéficiait également d’un système de son Bose à 11 haut-parleurs qui crache un son d’une clarté exceptionnelle. C’est un de mes systèmes audio préférés! Par contre, là où Mazda perd des points est l’absence de compatibilité CarPlay ou Android Auto. Pourquoi en 2018, il est toujours impossible de connecter son téléphone? Il me semble qu’aujourd’hui c’est un minimum et lorsqu’on mise sur autant de technologie, passer à côté de cet élément de base est quant à moi un frein pour acheter le véhicule !

Pour conclure, à 38 800 $ pour le modèle Signature à moteur turbo, la Mazda6 2018 reste une très belle machine qui fera « la job » à merveille ; d’ailleurs, cette version rapproche le modèle drôlement aux voitures de luxe allemandes, mais toujours à un prix relativement modique. 

Si Mazda décidait de lui greffer une transmission à 4 roues motrices, cela deviendrait une tuerie!

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
89%
Mazda 6 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Mazda 6 2018
mazda 6 2018
Mazda 6 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Auto123
Photos de la Mazda6 2018