Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Mazda RX-8 GT 2006

Essai: Mazda RX-8 GT 2006

Par ,

Une vraie voiture sport... abordable

Mazda RX-8 GT 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
Il y a une différence entre une voiture sportive et une voiture sport. On peut dire qu'une voiture sportive, c'est une version plus performante d'un coupé ou d'une berline conventionnelle. Une voiture sport est conçue et produite avant tout pour les performances et la tenue de route.

Les voitures sport sont de plus en plus rares aujourd'hui ; il est plus profitable pour un constructeur de prendre un modèle déjà existant, et d'y ajouter un moteur plus puissant, des amortisseurs plus fermes et un ensemble de jupes aérodynamiques. Voilà !

Malgré le coût de production plus élevé d'une voiture sport pure, Mazda a l'audace d'en offrir deux, et qui sont relativement abordables. La MX-5 et la [link artid="49729"]RX-8[/link] sont deux modèles à bas volume, complètement différents l'un de l'autre. Cette dernière est d'ailleurs le sujet de la discussion d'aujourd'hui.

Mazda RX-8 GT 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
Vous ne montez pas à bord de la RX-8, vous l'enfilez comme un gant. On se sent dans une capsule spatiale qui est prête à décoller pour une autre planète. L'habitacle du modèle d'essai, une RX-8 GT, est garni d'un cuir deux tons sur les sièges ainsi que sur les panneaux de porte. « C'est kitsch, mais j'aime ça », a dit ma conjointe. Bon, au moins l'habitacle plaît à tout le monde unanimement, peu importe ce que l'on pense de son style.

Le tunnel central est imposant, conséquence d'avoir le moteur à l'avant qui alimente les roues arrière. Toutes les commandes sont à portée de la main, mais il manque de l'espace de rangement, par contre. Les boutons des sièges chauffants sont mal placés et je les accroche souvent avec mon avant-bras droit. L'espace à l'arrière est précieux, mais une fois en place, on est bien assis et confortable. Un coupé sport avec de la place pour asseoir quatre personnes, c'est plutôt rare de nos jours.

Le système de navigation impressionne les passagers lorsque son écran sort du tableau de bord en pivotant, mais fait un bruit de flatulence à chaque fois. Je ne l'ai pas trouvé très facile à utiliser, car son écran n'est
Mazda RX-8 GT 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
pas tactile, alors c'est plus long à opérer. En passant, le lecteur DVD de ce système, faute d'espace, est curieusement localisé dans l'appuie-bras entre les sièges arrière, et les enfants défiaient mon autorité parentale pour s'amuser à sortir le disque du lecteur...

Le levier de vitesse se manie bien, et l'embrayage est parfait : pas trop léger, pas trop lourd. La direction est ultraprécise, ce qui constitue un des points forts de la RX-8, et rend la voiture tellement amusante à conduire.