Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Pontiac Solstice 2006

Essai: Pontiac Solstice 2006

La petite Pontiac roadster qui pourrait Par ,

La petite Pontiac roadster qui pourrait

Si quelqu'un m'avait dit que Pontiac sortirait une décapotable attrayante,
Après l'Aztec et la Sunfire, Pontiac a finalement dessiné quelque chose qui fait saliver les gens. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
maniable à souhait et amusante, il y a quelques années, j'aurais probablement acquiescé de la tête, tout en étant pas d'accord, au fond de moi. Après tout, Pontiac est la marque qui nous a apporté l'Aztec et la Sunfire - qui ne sont pas nécessairement les voitures les plus ravissantes du quartier.

Mais les choses ont changé au sein de la division sportive de GM, ces derniers temps, et elles ont définitivement changé pour le mieux. Non seulement Pontiac a-t-elle produit quelques voitures superbes depuis un an ou deux, comme la Pursuit et le Torrent, mais il y en a maintenant une qui est si attrayante qu'une longue liste d'attente s'est formée, et ceux qui attendent peuvent vendre leur place pour des milliers de dollars de plus que le prix de liste. Aviez-vous cru cela possible?

Il y a bien sûr une raison pour toute cette excitation, la Solstice est
La seule chose qui pourrait surpasser les courbes de la Solstice est la ciselée Saturn Sky. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
fantastique. Non, mais regardez-la. Si je ne m'étais pas rincé l'oeil sur ma décapotable temporaire, quelqu'un d'autre l'aurait fait. Je ne pourrais même pas compter le nombre de personnes qui m'ont approché, moi-même ou la Solstice, au cours de la durée de l'essai. Son style rafraîchissant va au-delà du simple regard, alors qu'elle est plus racée que tout ce qu'il y a dans sa catégorie, à l'exception, peut-être, de la Saturn Sky, qui partage son architecture, et qui semble avoir aussi beaucoup de classe. Aviez-vous pensé utiliser les mots classe et Pontiac dans la même phrase? Moi, non.

J'en parle comme ça, mais la Solstice a tout à fait l'air d'une Pontiac pleine
Le petit levier de vitesses fait des courses courtes. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
d'entrain, et elle l'est. Avec sa configuration à roues motrices arrière et à moteur à quatre cylindres de 2,4 litres à 16 soupapes et à double arbre à cames en tête développant 177 chevaux à 6600 tours-minute et 166 livres-pied de couple à 4800 tours-minute monté longitudinalement à l'avant, elle a ce qu'il faut de mordant pour être amusante. Et maintenant, que dire d'une journée idéale pour parcourir une jolie route sinueuse blottie entre les montagnes, ou le long d'un lac, avec le soleil qui plombe, l'échappement rauque qui émet sa musique à mesure que vous passez les cinq rapports de sa boîte manuelle de série, ses 177 chevaux sous votre pied droit, le contrôle total entre vos mains, la capote abaissée, le vent qui vous caresse pendant que vous enfilez facilement les courbes grâce à la suspension indépendante agile, mais raffinée de la Solstice, alors que ses pneus adhérents de 18 pouces s'accrochent à la route et que les freins à disques aux quatre roues munies de l'ABS vous permettent de vous lancer vers la prochaine courbe, et la prochaine courbe, et ainsi de suite...? Je suis volontaire! Mais si vous désirez vous rendre à destination avec encore plus d'excitation et de zeste, la Solstice verra sa performance augmenter alors qu'une version à moteur turbocompressé fera son entrée. Je suis encore volontaire pour la prochaine ronde.

Alors que l'intérieur de la Solstice est tout aussi accroche-l'oeil que son
Les pièces ont beau provenir de chez GM, mais la Solstice paraît drôlement bien, à l'intérieur. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
extérieur, il combine la commodité et la simplicité de par son large tableau de bord dont la disposition est bien ordonnée. Les cadrans, inspirés de ceux d'une motocyclette, et relevés de garnitures de ton argent, ajoutent ce petit extra qui vient vivifier l'habitacle. Mais ce qui animait vraiment la Solstice, c'était moi! Bon, ça va, peut-être était-ce le contraire. Après tout, elle a mis du piquant dans ma vie parce qu'elle est vraiment un plaisir à conduire. Avec le vent froid à travers mes cheveux, la musique au maximum et mon corps très bien installé dans les sièges optionnels recouverts de cuir, elle est un roadster amusant à rouler partout en ville... sans oublier au club de tennis, parce qu'une raquette est à peu près tout ce que l'on peut transporter quand la capote est abaissée et qu'un passager prend place dans le siège à côté du mien.