Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Porsche Cayenne S 2006

Essai : Porsche Cayenne S 2006

Un sportif fait pour tirer Par ,

Un sportif fait pour tirer

La saison de course est terminée à mon grand désarroi. Porsche m'avait gracieusement prêté un Cayenne S non seulement pour en faire un essai régulier, mais également pour l'utiliser comme véhicule de remorquage. Le Cayenne mérite pleinement l'appellation utilitaire sport : il se conduit véritablement comme une voiture sportive et peut tirer une lourde charge avec une aisance remarquable.

Un air de molosse
Un Cayenne attire l'attention par sa prestance : son châssis élevé, ses
Porsche Cayenne S 2006 (Photo: Amyot Bachand, Auto123.com)
larges semelles de 18 pouces, sa calandre avec ses deux gros phares et ses bouches d'aération béantes lui confèrent une attitude de molosse bien campé pour l'attaque. D'ailleurs, à l'arrivée sur la piste, c'est le Cayenne qui attirait l'attention, pas la Midget. Le seul reproche qu'on peut lui faire tient à la largeur des pneus ou au dessin de ses ailes : quand on roule sous la pluie ou qu'on passe dans une flaque d'eau, l'eau refoule dans le pare-brise ou les vitres latérales. Il ne reste pas propre longtemps.

Habitacle confortable
D'une part, l'habitacle accueillant dessert bien son pilote et ses
Porsche Cayenne S 2006 (Photo: Amyot Bachand, Auto123.com)
passagers. Bien qu'il faille y grimper, on s'y retrouve bien assis, campés dans des baquets confortables et réglables à souhait, et chauffants, bien utiles les matins frisquets. On se familiarise facilement avec les nombreuses commandes au volant. La lisibilité des cadrans est bonne. Seul bémol, des commandes audio trop petites et moins conviviales. Si la visibilité avant est plus délicate avec les piliers protubérants, j'ai franchement bien apprécié les gros rétroviseurs extérieurs dans mes manoeuvres de dépassement et de recul avec la remorque.

Espace de chargement
Quand on va aux courses, on a besoin d'espace, et le Cayenne S en
Porsche Cayenne S 2006 (Photo: Amyot Bachand, Auto123.com)
fournit à condition qu'on abaisse les dossiers arrière. Il m'a fallu l'aide d'un concessionnaire pour rabattre les dossiers, car le mécanisme de déverrouillage en plastique était brisé : Porsche devrait opter pour un mécanisme métallique plus résistant. Outre cet embêtement, j'ai particulièrement apprécié la suspension pneumatique qui permet de réduire la garde au sol du camion, ce qui m'a facilité la tâche au moment de charger l'équipement et d'accrocher ma remorque.