Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Volvo S60 2.5T AWD Édition spéciale

Essai : Volvo S60 2.5T AWD Édition spéciale

Sécurité + traction + charme sensuel = S60 Ti SE Par ,

Sécurité + traction + charme sensuel = une équation heureuse

Je trouve cette voiture étrangement sexy. Non, elle n'est pas proprement
L'architecture contemporaine de cette maison présente des formes beaucoup plus carrées que cette Volvo. (Photo : Kogodos, Canadian Auto Press)
voluptueuse, et ne suscite aucune réaction viscérale au timbre du moteur. Je ne peux non plus clamer objectivement qu'elle entretient une relation sensuelle avec la route. Mais cette voiture a quelque chose de si intelligent, de si réservé et de si altier, qui me fait simplement penser... À quoi exactement ? Je ne peux vous dire, mais ce ne sont que de jolies pensées. Je suis en train de sourire en réalité.

J'espère que vous prenez le temps de regarder la galerie de photographies. Car j'ai accaparé un ami photographe pour faire les clichés de cette S60 noire de pied en cap (pouvez-vous sérieusement affirmer que cet habillage tout noir n'est pas sexy ?), devant un tout aussi attrayant exemple d'architecture contemporaine. Appréciez.

Les épaulement longs, épurés et ciselés, de même que les lignes fluides, qui coulent gracieusement jusqu'au coffre coupé net, me laisse échapper un son de contentement. Y a-t-il quelque chose de plus à ajouter, qui ne pourrait été avoir dit par les photos ? Je ne pense pas. Car mes mots n'arrivent pas à traduire toute la justesse de ma pensée. Je vous demanderai toutefois de diriger votre attention sur les jantes : un délice ! Ces jantes, un brin industrielles, mais néanmoins chics et raffinées, portent cette voiture sur un autre plan.

Êtes-vous déjà de retour de votre visite à la galerie de photos ? N'était-ce pas agréable ? Au-delà de sa belle apparence, cette Volvo S60 affiche
La S80 a été la première Volvo à arborer le fameux design en forme de « bouteille de Coke », mais la S60 est celle qui l'a rendu populaire. (Photo: Kogodos, Canadian Auto Press)
également ses charmes sur la route, particulièrement sur l'autoroute. Un seul risque toutefois : celui de se sentir trop sûr ou trop confortable. J'aurais presque le goût de ne pas vous la recommander pour de longs trajets en solitaire. La raison ? Je ne pourrais imaginer un endroit plus confortable pour s'allonger pour une sieste. Les imposants sièges garnis de cuir noir sont larges et moelleux, avec juste un soupçon de soutien latéral pour vous y envelopper et vous maintenir bien en place. À l'idée de penser à ce dos affalé dans un de ces sièges, qui proposent un équilibre parfait entre soutien et confort, je commence d'ailleurs à me sentir un peu endormi et détendu.

L'ensemble de l'habitacle est, vous le devinerez, noir. Un brin austère, ont souligné quelques uns. Le terme employé était-il peut-être aussi « germanique ». C'est toutefois un intérieur de berline qui soutient le test du « je-veux-frotter-chaque-revêtement-avec-mes- joues », que j'ai développé à la suite d'une recherche étendue au rayon des foulards à La Baie. Le tableau de bord revêt un plastique agréable au toucher, les boutons sont fixés solidement en plus d'être bien disposés. Et là où le cuir n'est pas présent, un matériau agréable pour les sens le remplace.